Domaine SAINT PREFERT, Châteauneuf-du-Pape "F601" 2018

75cl Rouge Rhône Sud AOC Châteauneuf-du-Pape

Domaine SAINT PREFERT, Châteauneuf-du-Pape "F601" 2018
Bio-dynamie
Coup de coeur
487,50 €

12,19€ fidélité

Domaine SAINT PREFERT, Châteauneuf-du-Pape "F601" 2018
  • Disponible à l'unité
  • Emballage sécurisé
  • Expédition 24/48h
  • Frais de port 12 €
    Gratuit à partir de 300 €
  • Cumulez des €uros fidélité
  • 5 € ou 10 € offert
    pour le premier achat
    pour 100 € ou 200 €

La note by Christian Walter

98-100/100

Isabel Ferrando a amené à un niveau exceptionnel ce domaine historique de l'appellation, situé dans le quartier des Serres. Aidée à ses débuts par l’icône de Châteauneuf-du-Pape, Henri Bonneau, Isabel Ferrando construit des grands vins de garde, combinant finesse et intensité aromatique propre aux grands Châteauneuf. Les vins sont exceptionnels et les notes élogieuses. Depuis 2007 j'achète les vins du domaine pour ma consommation personnelle. 

"F601 : il aura fallu 16 années d'observation et d'apprentissage pour trouver l'audace de m'affranchir des codes de la connaissance et d'entamer une relation personnelle avec ce terroir, guidée par l'instinct, par la sensualité". Avec ce millésime 2018, Isabel Ferrando propose pour la première fois F601, l'expression pure et absolue de la rencontre entre cette parcelle et les vieilles vignes de cinsaults de 1928" (Isabel FERRANDO)

La cuvée Classique blanc est un assemblage de 60% clairette et 40% roussanne, avec une bouche ample, onctueuse, et complexe. La cuvée Spéciale Vieilles Clairettes, disponible uniquement en magnum, est issue de vignes centenaires. Le Châteauneuf-du-Pape Classique est un vin accessible, gourmand et élégant, et surtout débordant d'énergie. Commencent maintenant les grandes cuvées avec Auguste Favier, assemblage à 80% de grenache et 20% de cinsault, ensuite Colombis 100% grenache, et enfin Charles Giraud assemblage de 60% grenache et 40% de vieux mourvèdre. Toutes ces cuvées méritent qu'on se les approprie, elles font partie des meilleures cuvées de Châteauneuf !

Le domaine est certifié Ecocert (biologique) et Demeter (biodynamie). Walter-Wine.com est heureux de partager avec vous cette très belle sélection.

SAINT PREFERT (Châteauneuf-du-Pape)

Le Domaine de SAINT PREFERT a été créé il y a près d’un siècle par un formidable connaisseur de vins, Fernand SERRE, pharmacien en Avignon. Excellent vigneron, Fernand SERRE fut un précurseur pour la renommée de cette appellation. Saint Préfert fut l’un des premiers domaines de Châteauneuf du Pape à commercialiser son vin en bouteilles dans les années 1930 et à conquérir des marchés lointains. Le domaine de SAINT PREFERT, depuis 2003 avec Isabel FERRANDO, perpétue aujourd’hui encore le même savoir faire dans l’amour de la vigne et du vin.

Isabel Ferrando suit ses rêves; à 34 ans elle quitte la banque et pendant deux ans suit une formation au lycée viticole de Carpentras. En 2002 elle acquiert le domaine de Saint Préfert. Aidée à ses débuts par l’icône de Châteauneuf-du-Pape, Henri Bonneau, Isabel Ferrando construit de superbes vins de garde, combinant finesse et intensité aromatique propre aux grands Châteauneuf.

Sol et sous-sol, structure, sédimentation, carence hydrique et minérale, tout ici se conjugue pour obtenir la concentration, la finesse et influencer le vieillissement. Une histoire très ancienne remontant au quaternaire et aux sédiments du Rhône tout proche. Une union géologique pour un vin d’exception car la qualité du sol détermine la réussite du cépage. À SAINT PREFERT, la conjonction d’un terroir de très haute qualité et d’un encépagement original donne à sa production une personnalité provençale unique.

Ce sont treize cépages complantés dans plus de 20 parcelles entretenues comme un jardin. Le grenache domine avec 70 % de plants. Ce cépage donne une complexité aromatique, une longueur, une élégance, des tanins fondus sans équivalent. Son potentiel qualitatif oblige à des rendements très bas. La maturation est plus précoce que celle du Mourvèdre, présent à raison de 15%. Joyau noir des grands vins de Bandol, le mourvèdre apporte structure, richesse et velouté, sublimés lors de l’assemblage par sa fraîcheur avec le grenache. Cette association subtile, cette complémentarité parfaite, confère à SAINT PREFERT sa touche si particulière, faite de puissance et d’élégance. Une signature unique et intemporelle.

SAINT PREFERT est l’une des très rares propriétés d’un seul tenant où le parcellaire est identique depuis 1932, et le vin intimement associé au maintien de son patrimoine génétique. Depuis plus de dix ans, un travail spécifique a été réalisé pour fournir à la propriété son propre matériel végétal. La sélection massale est pratiquée sur le Mourvèdre à partir de très vieilles vignes, très résistantes, dont certaines ont été plantées en 1920 et sont toujours en production. Elles possèdent toutes les qualités pour faire un très grand vin : petites grappes lâches, petites baies bien colorées réparties harmonieusement, pieds faiblement producteurs. L’âge moyen élevé du vignoble, plus de 60 ans, génère naturellement une production limitée : 25 à 35 hectolitres à l’hectare. Ainsi, s’il y a quatre fois plus de permanents dans la vigne que dans les chais, c’est parce qu’un grand vin se révèle d’abord à la vigne. Quatre labours au cours du cycle végétatif, le refus des herbicides, ce sont mille gestes indéfiniment répétés tout au long de l’année, des saisons et des jours d’un grand cru d’exception.

Le vin

"F601 est une parcelle aride. Sa structure du plus profond jusqu'à la surface, est atypique du terroir de Châteauneuf-du-Pape. A 5 mètres de profondeur le quartz en sable fin, ultime dégradation de la roche, confère toute la finesse aux tanins. L'eau se trouve à 3 mètres, stockée par une couche d'argile bleue, source de fraicheur, elle même alimentée par des graviers et des galets roulés de Mika visibles depuis la surface. Il a fallu 16 années d'observation et d'apprentissage pour trouver l'audace de m'affranchir des codes de la connaissance et d'entamer une relation personnelle avec ce terroir, guidée par l'instinct, par la sensualité. Avec ce millésime 2018, Isabel Ferrando propose pour la première fois F601, l'expression pure et absolue de la rencontre entre cette parcelle et les vieilles vignes de cinsaults de 1928" (Isabel FERRANDO)

Named for the vineyard parcel from which it comes, the 2018 Chateauneuf du Pape F601 is entirely Cinsault, from vines planted in 1928. Aged in demi-muids, there are only 800 bottles of this new cuvée, so I suppose this review is largely academic. That said, when Cinsault performs like this, it's certainly worthy of note, as it's often used for rosé or (in Châteauneuf, an appellation where rosé isn't permitted) dismissed as a minor blending variety. This wine is anything but minor. Floral and spicy on the nose, supremely silky on the palate, nearly endless on the finish, it delivers the goods, cushioned by perfumed, herbal, cherry and raspberry fruit flavors. It's not quite as expansive or generous as the Grenache-based Colombis, but it might be more concentrated and longer on the finish. I've been deliberately conservative with my drinking window, as it's delicious now, but I wouldn't be surprised to see it showing well in a decade's time (assuming there's any left). (Guide Parker, millésime 2018, noté 98/100)

Nommé d'après la parcelle de vigne dont il provient, le Châteauneuf du Pape 2018 F601 est un 100% Cinsault, issu de vignes plantées en 1928. Vieilli en demi-muids, il n'y a que 800 bouteilles de cette nouvelle cuvée, donc je suppose que cette revue est largement académique. Cela dit, lorsque le Cinsault se comporte ainsi, il est certainement digne d'intérêt. Ce vin est floral et épicé au nez, suprêmement soyeux en bouche, presque sans fin en finale, il livre la matière, amortie par des saveurs parfumées, d'herbes, de cerise et de framboise. Il n'est pas aussi expansif ou généreux que le Colombis à base de grenache, mais il pourrait être plus concentré et plus long en fin de bouche. J'ai été délibérément conservateur avec ma fenêtre de boisson, car il est délicieux maintenant, mais je ne serais pas surpris de le voir bien se montrer dans une décennie (en supposant qu'il en reste). (Guide Parker, millésime 2018, note 98/100)

La presse spécialisée en parle

En quelques années, Isabel Ferrando a amené à un niveau remarquable ce domaine historique de l'appellation, situé au sud du secteur, dans le quartier des Serres. Deux cuvées de vieilles vignes existent, Collection-Charles-Giraud et Réserve-Auguste-Favier, tandis qu'une autre parcelle de pur grenache produit un vin proposé sous le nom de Colombis. Les conseils éclairés de Philippe Cambie aident beaucoup à l'élaboration d'un des vins blancs les plus raffinés du secteur. (Bettane & Desseauve, domaine de très haute qualité, noté 4/5)

As I wrote last year, proprietress Isabel Ferrando continues to fashion some of the most profound wines on the planet, and her 2017s and 2018s are not going to change that trend. Looking at the wines, the estate is in the southern portion of Châteauneuf-du-Pape and covers roughly 55 acres, from which she releases five cuvées: two whites and three reds. For the reds, the classic Châteauneuf-du-Pape is always a rough blend of 90% Grenache (from 70-year-old vines) and the balance Syrah and Mourvèdre aged in demi-muids and smaller barrels. The Reserve Auguste Favier comes from 60- to 100-year-old vines and is based largely on Grenache with around 15% Cinsault, aged all in older barrels. This cuvée always shows a seamless, elegant profile. Lastly, and what I would consider her top wine, the Collection Charles Giraud is always a blend of 60% Grenache and 40% Mourvèdre, with the Grenache aged in tank and the Mourvèdre in demi-muids. I’ve also included her Châteauneuf-du-Pape Colombis cuvée here, which is released under the Isabel Ferrando label. It’s 100% Grenache from the sandy soils of the Colombis lieu-dit located on the western edge of the appellation. (Jeb Dunnuck)

Le domaine Saint-Préfert est situé dans le bas du village de Châteauneuf-du-Pape, dans le quartier des Petites Serres. Isabel Ferrando a su valoriser ce terroir peu prisé de l'appellation par un travail des vignes attentif et soigné. Elle y produit un vin moderne, d’une grande régularité, séduisant, immédiat, extrêmement soyeux et raffiné, auquel il manque un rien de fermeté.
Les vins : le blanc 2018 se montre moins vineux que le 2017, et possède à ce stade un nez plus consensuel. Le boisé enrobe un peu une bouche bien définie. En rouge, le Châteauneuf du domaine exhale le Sud ! La matière est savoureuse, la trame tannique recentre la bouche. Nous aimons beaucoup Auguste Favier, qui fait ressortir toute la finesse du grenache et du cinsault. Il ne déborde pas dans l’excès de maturité, bien au contraire : le jus est précis, la bouche nous remplit d'allégresse. Charles Giraud est incontestablement bâti pour la garde : il nous impressionne par sa définition, sa race et sa rectitude apportées par le mourvèdre. Il faut l'attendre sagement. (RVF)

Caractéristiques

  • note guide Parker : 98/100
  • Contenance & Format : 75cl
  • Cépage : 100% cinsault
  • Terroir : F601 est une parcelle aride. Sa structure du plus profond jusqu'à la surface, est atypique du terroir de Châteauneuf-du-Pape.
  • Vignoble : Vignes de 1928
  • Viticulture : Biologique (certifiée)
  • Millésime : 2018
  • Période de consommation : à boire entre 2022 et 2032
  • Alcool : 15,5% vol.
  • Service : 16 à 18°C, carafer dans sa jeunesse