Domaine des LAMBRAYS, Grand Cru "CLOS DES LAMBRAYS" 2019

75cl Rouge Bourgogne AOC Clos des Lambrays Grand cru

Domaine des LAMBRAYS, Grand Cru "CLOS DES LAMBRAYS" 2019
Bio-dynamie
Stock épuisé
Domaine des LAMBRAYS, Grand Cru "CLOS DES LAMBRAYS" 2019
  • Disponible à l'unité
  • Emballage sécurisé
  • Expédition 24/48h
  • Frais de port 12 €
    Gratuit à partir de 300 €
  • Cumulez des €uros fidélité
  • 5 € ou 10 € offert
    pour le premier achat
    pour 100 € ou 200 €

La note by Christian Walter

98-100/100

Grand Cru Classé parmi les 100 meilleurs vins du monde, le Clos des Lambrays, quasi Monopole, couvre la plus grande surface en Grand Cru de toute la Côte de Nuits. Les vignes âgées de 40 ans en moyenne, plantées sur des sols de marnes argilo-calcaires, avec une importante densité de 10 000 à 12 000 pieds hectares. La vinification se fait majoritairement en grappes entières, les rafles apporteront tanins et complexité. Un grand cru, de très haute qualité, un modèle d'équilibre, d'intensité et d'élégance au potentiel de garde énorme.

2019 première saison en viticulture biologique pour le Domaine des Lambrays, c'est aussi un très grand millésime, avec de tous petits rendements (15hl/ha pour le Clos des Lambrays), et des raisins parfaitement équilibrés. 2019 donne un très grand vin avec beaucoup de concentration, des parfums intenses, une matière suave et charnue. Le débourrement a eu lieu le 2 avril, plus tôt que la moyenne, puis mai et juin frais ont ralenti le développement de la vigne. La floraison a été difficile sous un temps frais et humide principalement en début de période, ce qui explique les faibles rendements. L'été fut chaud et sec. Mi-juillet la vigne a du supporter deux semaines de canicule qui ont perturbé la croissance normale des raisins, les baies sont restées plus petites que d'habitude. En août un vent chaud du sud a concentré une récolte qui s'annonçait déjà peu abondante. La récolte a eu lieu du 13 au 18 septembre, les raisins sont très sains et pleins d'arômes, mûrs (13,6% Vol pour le Clos) avec une bonne acidité et fort potentiel en polyphénols.

2018 résultat d'un cycle végétal, a été marqué une fois de plus par le sceau de l'identité particulière à cette année. En six mois se sont succèdés un printemps avec une végétation fulgurante, parfois folle, une climatologie hostile alliant orages, humidité avec une pression de maladie inégalée et pourtant un début d'été sec et chaud avec des précipitations inégales mais salutaires, et une fin de cycle parfaite ayant permis une maturité optimale avec une qualité exceptionnelle et un volume normal. En 2018 la vigne a très bien résisté aux fortes chaleurs car le printemps avait permis de constituer des réserves en eau. On peut rappeler pour ceux qui nient le réchauffement climatique, que dans les années 1970 la moyenne des dates de vendanges était le 5 Octobre, la moyenne des 10 dernières années est le 15 Septembre. Il est encore tôt bien sûr pour donner une opinion définitive sur le caractère du millésime, mais on peut retrouver les qualités de fruit intense de 2015 et l'extrême maturité de 2003 avec un côté juteux propre à 2018. Bien qu'il n'y ait pas deux millésimes qui se ressemblent cette identité pourrait ressembler à un nouveau 1947, millésime de légende s'il en est ...

Le Domaine des Lambrays est noté 3*/3 à la RVF (l'excellence du vignoble français, les meilleurs terroirs exploités par les plus grands vignerons), 4*/5 au guide Bettane & Desseauve (producteur de très haute qualité). La viticulture est certifiée Ecocert (biologique). Walter-Wine.com est heureux de partager avec vous cette très belle sélection.

DOMAINE des LAMBRAYS (Côte-de-Nuits)

Les titres de l'Abbaye de Cîteaux mentionnent Le Clos des Lambrays dès 1365. Le domaine a été partagé entre 74 propriétaires différents pendant la Révolution de 1789. A partir de 1868, le Clos est peu à peu réunifié, et produit des grands vins, voir même légendaires en dans les années 1920 jusqu'à 1930 avant de baisser peu à peu.. Ce n’est qu’avec l’arrivée de Thierry Brouin, œnologue, que l’on assiste à un retour en qualité. Günter et Ruth Freund, de Coblence, qui connaissent et apprécient la Bourgogne depuis longtemps achètent le Domaine en 1996, et investissent énormément dans le vignoble. Courant 2014, le domaine des Lambrays devient la propriété du groupe LVMH.

Lorsque Thierry Brouin arrive à la veille de la récolte 1980, il ne se doute pas que l’histoire durera plus de trente-huit ans. Un coup de foudre. Dans un contexte économique parfois difficile, il prend le destin de ce lieu en mains : rénovation des vignes et des bâtiments, finalisation du classement Grand Cru, développement des marchés internationaux. Les chantiers ne manquent pas. Le poste de direction devient vocation. Il s’attache une équipe restreinte et fidèle. Classé Grand Cru par décret depuis le 27 avril 1981, le Clos des Lambrays bénéficie d'une situation géographique et géologique exceptionnelle. Situé à une altitude moyenne idéale de 250 m, cette propriété de 8,70 hectares de vignes d'un seul tenant entièrement clos constitue à elle seule l'appellation Grand Cru Clos des Lambrays.

Les vignes sont vendangées à la main. Thierry Brouin, régisseur du domaine depuis 1980, vinifie en grappes entières pour gagner à la fois en structure et complexité. Une sélection des vins est effectuée avant l’assemblage, et certaines cuvées ou parties de cuvées sont "repliées" en Morey St Denis 1er Cru.

Le Clos des Lambrays est la plus grande surface en Grand Cru de toute la Côte de Nuits. Ce Grand Cru compte parmi les 100 meilleurs vins du monde.²

Le vin

Supplément de fraîcheur dans le grand cru, dont l’éblouissante pureté de saveurs se déploie avec un naturel déconcertant. La complexité de ce très grand vin à l’élevage millimétré éclate à l’aération, et persiste en une finale émouvante, interminable et à notre sens inégalée ici depuis les millésimes glorieux du milieu du XXème siècle. (RVF, millésime 2019, noté 100/100)

Le Clos des Lambrays Grand Cru 2019 est en effet très prometteur, mêlant des parfums d'orange sanguine, de baies sauvages et de prunes à des notions d'épices exotiques, de pétales de rose fanés, de cacao de rang et de sol limoneux. Corsé, velouté et stratifié, il est profond et multidimensionnel, avec un noyau concentré et élégamment charnu, des acides vifs, des tanins largement dissimulés et une finale précise et parfumée. Le premier millésime de Jacques Desvauges au Domaine des Lambrays a été marqué par un certain nombre de nouvelles initiatives. L'agriculture biologique a nécessité des tracteurs sur mesure capables de franchir les hauts de coteaux escarpés du clos, et la culture mécanique a nécessairement été complétée par de nombreux travaux manuels avec la "pioche" (une tâche dont je peux personnellement attester de la pénibilité). Les rendements étaient faibles, environ 15 hectolitres par hectare dans le clos lui-même, et Desvauges a vinifié parcelle par parcelle, apprenant à connaître sa charge. Les résultats sont vraiment très bons et je suis sûr qu'ils sont de bon augure pour l'avenir de ce domaine important. Je vous donnerai plus de détails sur l'évolution du domaine dans un avenir proche. (Guide Parker, millésime 2019, note 94-96/100)

The 2019 Clos des Lambrays Grand Cru is very promising indeed, mingling scents of blood orange, wild berries and plums with notions of exotic spices, wilted rose petals, row cocoa and loamy soil. Full-bodied, velvety and layered, it's deep and multidimensional, with a concentrated, elegantly fleshy core, lively acids, largely concealed tannins and a precise, perfumed finish. (Guide Parker, millésime 2019, note 94-96/100)

La presse spécialisée en parle

Domaine phare de Morey Saint-Denis, avec son clos de 8,7 hectares, quasi-monopole, coincé entre le clos Saint-Denis et le clos de Tart. On a vu un voisinage moins prestigieux. La propriété plus deux belles cuvées de Puligny-Montrachet, la cave historique et le parc ont été acquis par LVMH, évitant ainsi le risque d'un dépeçage des vignes entre vignerons riches à l'affût de grands crus. Le clos possède de grandes variantes de terroir et d'expositions qui en font son originalité. Thierry Brouin, passionné par son clos mais bientôt retraité, a su conserver le principe de vendange entière qui avait fait les légendaires vins des années 1920 et 1930. (Bettane & Desseauve, producteur de très haute qualité qui font la gloire du vignoble Français, noté 4*/5)

Cette propriété de renom possède la quasi-totalité du grand cru Clos des Lambrays, d'où elle produit des vins exceptionnels. Sans être revendiquée, la viticulture est ici foncièrement bio, avec une grande partie du vignoble travaillée au cheval. Les jeunes vignes ainsi que les cuvées les moins réussies sont systématiquement déclassées en Morey-Saint-Denis premier cru (cuvée Les Loups). Le domaine est partisan d’une récolte précoce, mais avec un tri sévère ; la vinification s’effectue en général en vendange entière. Le domaine possède également deux belles parcelles à Puligny, l’une sur le Cailleret, l’autre sur Les Folatières, mais dont les vins n'atteignent pas le niveau des rouges. Le groupe LVMH a racheté le domaine en avril 2014. Succédant à Boris Champy, qui avait lui-même pris la suite de Thierry Brouin, Jacques Desvauges est arrivé au printemps 2019, ayant quitté le Clos de Tart. Il va s'employer à faire encore progresser les vins, avec à l'horizon un travail plus précis du parcellaire, le passage en biodynamie et la rénovation de la cuverie. Le Clos-des-Lambrays se déploie parsemé de très fines touches végétales nobles de la vendange entière. Il révèle avec aisance le lien entre les dimensions florales et éminemment terriennes de ce grand terroir. Son avenir glorieux est assuré ! (RVF, l'excellence du vignoble Français, noté 3*/3)

Morey-Saint-Denis's musical chairs appear to have stopped, at least for the moment, and Jacques Desvauges, formerly of the neighboring Clos de Tart, has replaced Boris Champy at the Domaine des Lambrays. The 2018s that I tasted, made by Champy, showed superbly, vindicating the choice to harvest early. The white wines merit particular praise, and the reds are purer and more precise than their immediate predecessors. Desvauges told me that the domaine began organic conversion in 2019 and started farming biodynamically in 2020, and that in 2019 he vinified the Clos parcel by parcel, divided according to geology. His ambition is to farm vine by vine, managing yields much more meticulously, especially where younger vines are concerned. While the long-time director of the Domaine des Lambrays, Thierry Brouin, was a charming and well-liked figurehead for the estate, it's an open secret that more could have been done in the vineyards, which in the 1980s were replanted in places with clones and high-yielding Pinot Droit. It is clear, too, that the cuverie, where roto-fermenters were employed for the lower appellations and where the large 44-hectoliter fermentation tanks lacked meaningful temperature control, needed to be updated. Certain vintages also invoked the specter of Brettanomyces. So, while Brouin's wines improved after a nadir in the 1980s, more needs to be done if the quality that was routinely attained at the domaine until the mid-1970s is to be recaptured. Intelligent and thoughtful, Desvauges is energized and enthusiastic, ready to tackle these challenges, and with the resources of LVMH behind him, the deck is stacked in his favor. A new cuverie, he tells me, will be constructed with new materiel, and no doubt sanitation in the cellar will be impeccable. Anyone who has tasted the immensely good wines produced during the halcyon days of the Clos des Lambrays will know that this site is one of Burgundy's greatest and most characterful terroirs and will be following the domaine's future closely—and wishing Desvauges every success in his new role. (Guide Parker 2020)

Caractéristiques

  • note guide Parker : 94-96/100
  • note RVF : 100/100
  • Contenance & Format : 75cl
  • Cépage : 100% pinot noir
  • Classification : Grand cru
  • Viticulture : Biologique (certifiée)
  • Millésime : 2019
  • Période de consommation : à boire entre 2024 et 2040
  • Alcool : 13,5% vol.
  • Service : 15 à 16°C, passage en carafe conseillé