Domaine COURSODON, Saint-Joseph "SILICE" 2016

75cl Rouge Rhône Nord AOC Saint Joseph

Domaine COURSODON, Saint-Joseph "SILICE" 2016
23,50 €
Domaine COURSODON, Saint-Joseph "SILICE" 2016

La note by Christian Walter

90/100

COURSODON est un domaine phare de l’appellation Saint-Joseph. Les vignes s'expriment sur un sol granitique, terroir de prédilection pour la syrah. Le style est profond et très élégant. Silice séduit par son fruit, Olivaie et Sensonne sont plus denses… de grands Saint-Joseph !

Domaine COURSODON

Exclusivement en production Saint-Joseph rouges et blancs, le Domaine Coursodon s’étend sur 15 hectares dont 13 ha en vins rouges exclusivement plantés en syrah. Les vignes sont majoritairement situées à Mauves, berceau du Saint-Joseph, sur un sol granitique, terroir de prédilection pour la syrah. Le reste du Domaine se répartit sur les communes de Glun, Tournon et Saint-Jean-de-Muzols. Appelé autrefois "Vin de Mauves", l’appellation contrôlée Saint-Joseph fut créée en 1956.

Sur les côteaux escarpés de Saint-Joseph, le travail de la vigne est un travail d’hommes courageux. Pendant le repos végétatif de la vigne, un apport raisonné d’amendement organique constitue la fumure annuelle nécessaire à la future saison. En hiver, les vignes sont taillées en gobelet. Au printemps vient le temps de l’ébourgeonnage qui consiste à ne garder que les pousses les plus prometteuses. Mi mai, c’est le temps du palissage de la vigne. C’est une méthode de travail longue et spécifique aux vignes plantées sur des parcelles très pentues. La vigne est attachée sur des échalas avec du jonc ou de la paille. En même temps, les jeunes rameaux sont épillonnés (suppression des entre cœurs) pour favoriser l’aération de la vigne et la pénétration de la lumière nécessaire à la photosynthèse, travail et la pénétration de la lumière nécessaire à la photosynthèse, travail essentiel pour l’état sanitaire du jeune fruit. Une surface foliaire utile et optimale est recherchée en cisaillant manuellement le plus haut et le moins de fois possible pour favoriser la maturité du fruit.

En début de véraison, la "vendange en vert" permet d’affiner la charge de raisins. Tout n’est qu’équilibre entre le cep et le ciel. Les vendanges en septembre parachèvent une longue année de travail de qualité : cueillies manuellement, les grappes de raisins sont acheminées aux chais dans des caisses de petites dimensions pour ne pas abîmer le fruit mûr. Un dernier tri est effectué avant le pressurage pour les vins.

Pour les vins rouges, les raisins égrappés macèrent à froid environ une semaine à 12°C. Aucune levure n’est apportée. La période de fermentation et de macération s’étalent sur trois à quatre semaines avec 2 ou 3 remontages et pigeages quotidiens. Avant le décuvage, une macération post-fermentaire à chaud affine l’extraction des tanins. Le pressurage pneumatique et l’écoulage des jus en cave s’effectuent par gravité. Les vins sont entonnés à chaud en pièces et demi-muids afin que les fermentations malolactiques se fassent en fûts. 

Le vin

Robe rouge intense aux reflets violacés. Nez racé aux notes de fruits rouges et épicés. Vin charpenté avec une belle structure équilibrée. La douceur et la finesse des tanins sont complétées par une finale franche et longue. Ce vin demande quelques années pour s’épanouir et se bonifier.

The charming, supple 2016 Saint Joseph Silice was scheduled to be bottled the week after my visit. It shows attractive floral aromas, lush black cherry fruit, ample weight on the palate and a creamy mouthfeel. It should drink well on release and go for at least 5 years. (Guide PARKER décembre 2017)

La presse spécialisée en parle

Jérôme Coursodon est à la tête d’un des domaines réputés de Mauves. Les saint-joseph de ce secteur de l’appellation (Mauves-Tournon) sont différents de ceux plus au nord, autour de Sarras, même si tous sont produits sur des sols granitiques. Les rouges du domaine sont souvent plus aboutis que les blancs, dans un registre souple qui les rend aimables dès leur prime jeunesse grâce à un polissage soigné des tanins en cave. Les rouges sont bien réussis en 2015, sans exception, mieux que les blancs. (Bettane & Desseauve)

La famille Coursodon est vigneronne depuis la fin du XIXe siècle. Le domaine possède des vignes dans les secteurs réputés de Mauves, Tournon, Saint-Jean-de-Muzol et Glun. Les blancs affichent une belle personnalité, sans excès de bois. En rouge, la fameuse cuvée L'Olivaie provient du cœur de la Sainte-Épine, dans le village de Saint-Jean-de-Muzols. Les années passent et la gestion de l’élevage sur les rouges se montre de plus en plus judicieuse. Nous sommes séduits par le niveau de la cave en 2016. Les blancs sont vraiment limpides, sans artifice, expriment la maturité et la fraîcheur. La cuvée Silice, vinifiée et élevée en cuve, se montre ainsi d'une grande fraîcheur. Étincelle démontre encore la cohérence de cet assemblage : le viognier est délicat et la bouche agréable. Côté rouges, Silice, classique, séduit cependant par son fruit et sa matière souple. L'Olivaie se révèle plus dense avec une belle empreinte de graphite et un boisé nuancé. La Sensonne offre une chair dense et serrée, sans rusticité. Le Paradis Saint-Pierre offre une bouche plus dense et se gardera. La deuxième étoile est proche. (RVF guide vert)

Caractéristiques

  • note guide Parker : 89-91/100
  • note RVF : 16/20
  • Cépage : 100% syrah
  • Terroir : Schiste et granite, exposition Sud Sud-Est
  • Vignoble : Travaux viticoles uniquement manuels. Traitements à dos d’homme. Densité de plantation : 7000 pieds/ha. Taille en gobelet sur de raides coteaux. Rendement 36hl/ha.
  • Viticulture : Agriculture raisonnée (lutte raisonnée)
  • Vinification : Un premier tri est effectué. Tri sur table à la réception. Vendange égrappée. Macération pré fermentaire à froid et fermentation en cuve ouverte pendant 15-18 jours avec 2 pigeages journaliers.
  • Elevage : Elevage en fûts (pièces, demi-muids) de chêne pendant 12 mois.
  • Millésime : 2016
  • Période de consommation : à boire entre 2018 et 2023
  • Alcool : 13,5% vol.
  • Service : 17 à 18°C, passage en carafe conseillé
  • Accord mets-vins : Un pigeonneau fermier servi avec une poêlée de girolles