MAS JULLIEN, Terrasses du Larzac "AUTOUR DE JONQUIERES" 2017 magnum

150cl magnum Rouge Languedoc AOC Terrasses du Larzac

MAS JULLIEN, Terrasses du Larzac "AUTOUR DE JONQUIERES" 2017 magnum
Bio-dynamie
Coup de coeur
Stock épuisé
MAS JULLIEN, Terrasses du Larzac "AUTOUR DE JONQUIERES" 2017 magnum
  • Disponible à l'unité
  • Emballage sécurisé
  • Expédition 24/48h
  • Frais de port 12 €
    Gratuit à partir de 300 €
  • Cumulez des €uros fidélité
  • 5 € ou 10 € offert
    pour le premier achat
    pour 100 € ou 200 €

La note by Christian Walter

95+/100

Mas Jullien fait partie de mes domaines de prédilection et je le classe en tête de la liste. Olivier Jullien règne au sommet du Languedoc au même titre que Marlène Soria au Domaine de Peyre Rose, que Frédéric Pourtalié au Domaine Montcalmès ou feu Laurent Vallié au Domaine de la Grange des Pères. Vigneron exigeant, Olivier Jullien sélectionne continuellement les meilleurs terroirs. Le Carignan et le mourvèdre sont les cépages de base de ses cuvées. Ses vins sont à la fois profonds, intenses, précis, élégants, et toujours d'une grande générosité. Tous les vins, rouges comme blanc, quelque soit la cuvée et dans tous les millésimes, méritent qu'on se les approprie !

Domaine noté 4*/5 au guide Bettane et 3*/3 à la Revue de Vins de France, il est certifié AB (culture biologique) avec des pratiques biodynamiques. Walter-Wine.com est heureux de partager avec vous cette très belle sélection.

MAS JULLIEN (Terrasses du Larzac)

Le Mas Jullien est la propriété d'Olivier Jullien, vigneron passionné et emblématique qui par son travail et son engagement a largement contribué au renouveau du vignoble du Languedoc, dont il n'a de cesse de livrer une expression la plus juste possible. Olivier Jullien suscite l’admiration et le respect de ses pairs, son intégrité, sa fougue, sa passion et sa sempiternelle remise en question en font un producteur de génie qui a engendré une partie des plus grands vins du Languedoc.

L’aventure a commencée en 1985, avec l’aide de son bras droit Jean-Baptiste Granier. Le domaine est situé Jonquières et se compose de 20 hectares de vignes sur les Terrasses du Larzac en cépages autochtones variés. Le vignoble est constitué de nombreuses parcelles étalées sur 20 kms d’Est en Ouest et 25 kms du Nord au Sud. Mais rien n’est jamais vraiment figé, puisque toujours à la recherche de l’expression idéale de terroirs à travers un millésime donné, Olivier Jullien ne cesse d’acheter et revendre des parcelles au point qu’il avoue en avoir revendu bien plus en superficie qu’il n’en possède aujourd’hui.

Olivier Jullien s’est longtemps réclamé du bio puis de la biodynamie, il se refuse d’en revendiquer tout statut, souhaitant, là-aussi rester le plus libre possible dans son travail. Aucune certification ne sera donc à l’ordre du jour, celles précédemment acquises ayant été abandonnées assez récemment.

Le vin

Depuis quelques années j’essaye de perpétuer les caractéristiques qui ont fait la qualité des vins du domaine dans le temps mais je travaille aussi à rendre ce terroir plus accessible en jeunesse. Ce millésime est aussi joyeux que les circonstances ont été difficiles. Les vignes ont réussi à faire des conditions climatiques un outil de douceur, de fraîcheur et de volupté. La matière est profonde, dense, insondable et en même temps le ressenti est voluptueux, joueur, voire taquin. Je suis très fier de ce vin, c’est une étape de plus. Les mourvèdres et les carignans ne se sont jamais exprimés de cette manière ; ils imposent leur force d’adaptation et leur présence unique et durable. Des saveurs d’un autre temps alliées à un toucher de bouche futuriste, entre la grandeur d’apparat et le dénuement mystique. Une épure intense et tourmentée ; un vin qui saura vous en dire plus j’en suis sûr mais qui laissera aussi de la place autour de vous, pour un plat, un ami, une discussion…

Il y aura un vif intérêt à déguster cette cuvée dans sa première année et bien sûr à en oublier quelques bouteilles pour déguster à maturité après 7 à 15 ans de garde dans une bonne cave. Carafer juste avant de servir, autour de 14-15 °C. Une bouteille entamée conservée au frais peut être encore meilleure le lendemain et les jours qui suivent.

Autour de Jonquières reflète un esprit languedocien très abordable tant par la persistance des fruits et que par l’intensité de la garrigue et des tanins soyeux qu’une finale épicée souligne. (RVF, millésime 2017, noté 95/100)

Sans esbroufe ni tapage, certains vignerons ont fait plus progresser leur région que tous les plans d'investissement et d'orientation concoctés par les nombreuses administrations et infrastructures du vin. Olivier Jullien est de ceux-là, et pas qu'un peu. Au début des années quatre-vingt-dix, il posé les bases du grand vin dans une région qui ne savait pas encore ce que pouvait être un grand vin : compréhension et respect absolu du terroir, de ses sols ou sous-sols, de la vigne et de sa conduite, vinification et élevage mis au service du vin et non le corrigeant. Cette conception, beaucoup, petits et grands, la suivent aujourd'hui. Olivier Jullien l'approfondit encore. Il faut déguster son Autour de Jonquières 2014, à la bouche somptueuse, légèrement atypique avec sa pointe d'iode, au tanin complètement enrobé. Le vin se révèle dune interminable longueur, d'une folle délicatesse et d'une sensualité dont peu de vins au monde disposent. Ça s'appelle le style. (Bettane & Desseauve, millésime 2014, noté 97/100)

Tasted out of barrel again this year, but as a final blend, the 2013 Terrasses du Larzac looks to be flat out great. Offering up classic Carignan and Syrah notes of red and black fruits, spice and distinct minerality, this full-bodied effort has stunning purity of fruit and building structure, with nicely integrated acidity and tannin. Classically styled, with the hallmark purity, tension and focus of all of Olivier's wines, it will need short term cellaring and have 15 years or more of longevity. I continue to love the wines from Olivier Jullien, and he's certainly one of the leading producers in one of the top regions in the Languedoc, the Terrasses du Larzac AOC. I was able to taste through all of the 2014s, and these appear to be in line with his 2012s and 2013s, if not slightly more approachable. I was blown away by his 2013s, and I think the 2013 Carlan is probably the best vintage of this cuvee to date. The flagship Terrasses du Larzac cuvee might fall in that category as well. Note, the style here is classic, with bright acidity and firm, focused profiles that reward cellaring. These are not over the top fruit bombs, yet they excel on their purity, focus and length. I find them utterly compelling. (Guide Parker, millésime 2013, noté 93-95/100)

La presse spécialisée en parle

Plus qu’aucun autre vigneron du Languedoc, Olivier Jullien recueille l’admiration et le respect de ses pairs. De ses terrasses du Larzac, il est l'un des principaux artisans de la renaissance d'une viticulture rigoureuse, à la quête de combinaisons et de nuances parmi la variété des sols et cépages autochtones. La sincérité de ce visionnaire fuyant la compétition se projette sur ses vins profonds, digestes et généreux, sudistes par l’intensité et la diversité de leurs saveurs, plus que par la simple maturité du raisin et son illusoire richesse en alcool. Des rouges frais et complets, à l’élevage millimétré, capables de briller sur plus de quinze ans de vieillissement, mais aussi un magnifique blanc hors des modes, font de ce domaine une référence.
Les vins : des notes de fenouil, d’orange sanguine et une touche de sarrasin introduisent le blanc à la bouche suave et à la finale salivante. En rouge, Autour de Jonquières reflète un esprit languedocien très abordable, tant par la persistance des fruits que par l’intensité des notes de garrigue et des tanins soyeux, qu’une finale épicée souligne. La Brune se montre tout en élégance. Cette cuvée plus confidentielle distille un grain très fin en finale. Épicé et suave, Les Derniers États d’Âme montre une trame équilibrée et propose un vin déjà facile et agréable à boire. Quel relief pour Carlan à la personnalité si affirmée ! Des notes fumées et de l’éclat en bouche, il demande à être mis sur table où il évoluera avec joie au cours du repas. Années après années, Lous Rougeos épate par sa complexité, dense et fraîche. Il nous transporte dans le meilleur des Terrasses du Larzac avec une mâche et une structure qui lui feront traverser les années, voire les décennies. (RVF, l'excellence du vignoble français les meilleurs terroirs exploités par les plus grands vignerons, noté 3*/3)

Installé à Jonquières à l'ouest de Montpellier, avec intuition et intelligence, Olivier Jullien est parvenu à hisser au plus haut le niveau qualitatif des vins de la région et a entraîné derrière lui toute une génération de jeunes vignerons. Il s'est installé en 1985 et son domaine compte aujourd'hui 18 hectares de terres aux sols très variés (argilo-calcaires, silices, grès), cultivés sans certification désormais (le domaine la été par le passé) dans une démarche d'agriculture biologique non revendiquée pour échapper aux dogmes. Autour-de-Jonquières correspond au terroir originel du Mas Jullien sur des parcelles essentiellement d'éboulis calcaires. Carlan est issue de schistes de 200 à 400 mètres d'altitude et une nouvelle cuvée, Lous-Rougeos provient de terroirs d'altitude qui étaient presque abandonnés, au pied de la zone d'effondrement du plateau du Larzac. Tous les rouges sont au meilleur niveau du Languedoc et évoquent pleinement sa typicité, avec des notes de sauge, de garrigue et de thym complétées par une fraîcheur constante. Ils évoluent lentement et vieillissent admirablement. Grands blancs et rosés également. (Bettane & Desseauve, producteur de très haute qualité la gloire du vignoble français, noté 4*/5)

Caractéristiques

  • note RVF : 95/100
  • Contenance & Format : 150cl magnum
  • Cépage : 40% carignan, 40% mourvedre, 20% syrah
  • Terroir : Sélection parcellaire composée essentiellement de cailloutis calcaires sur des hautes terrasses de l’Hérault ainsi que sur les derniers contreforts du Larzac, à des altitudes avoisinant les 150 mètres.
  • Vignoble : Culture bio AB, observation, indépendance d’esprit et vision globale dirigent notre approche. Culture naturelle et traditionnelle, pratiques biodynamiques, compost maison, traitements minéraux et macérations de plantes
  • Viticulture : Biologique (certifiée), et pratiques biodynamiques
  • Vinification : Égrappage total, cuvaison 15 à 25 jours selon les cépages et les terroirs, extractions douces par pigeages et/ou remontages, maîtrise des températures, pressoir pneumatique, réincorporation des premières presses si nécessaire.
  • Elevage : 12 mois en demi-muids terroirs et cépages séparés, assemblage et élevage 12 mois supplémentaires en foudres. Une seule mise en bouteilles, souvent un petit collage, pas de filtration. Conservé 6 mois de plus avant la commercialisation.
  • Millésime : 2017
  • Période de consommation : à boire entre 2024 et 2033
  • Alcool : 14,0% vol.
  • Service : 15 à 16°C, passage en carafe conseillé