Château COS d'ESTOURNEL 2000

75cl Rouge Bordeaux AOC Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé

Château COS d'ESTOURNEL 2000
159,00 €
Château COS d'ESTOURNEL 2000

COS d'ESTOURNEL

L'un des plus extraordinaire chais du Médoc, construit vers 1830, surmonté de pagodes chinoises, et doté d'une porte venue des Indes car le marquis Louis Gaspard d'Estournel qui  commerçait alors avec l'Orient avait eu l'ingénieuse idée de faire voyager ses bouteilles en aller-retour sur les bateaux en route pour l'Orient, et de les vendre sous l’appellation "Retour des Indes". Le château Cos d'Estournel,  devenu la première propriété de Saint Estèphe appartient aujourd'hui à Michel Reybier, et est tout autant respecté pour la magnificence de ses vins que pour la modernité de ses vinifications qui font appel aux dernières technologies. En effet, un nouveau chais réalisé en 2000 permet de travailler par gravité, pendant les vinifications et l'élevage en faisant appel à des cuves-ascenseurs qui remplacent les pompes. Le sol, des graves profondes sur une roche calcaire fait du Château Cos d'Estournel le plus corsé des vins du Médoc, le plus voluptueux dans sa texture tout en conservant une certaine finesse alliée à une complexité indéniable.

Le vin

Robe profonde aux reflets violacés. Nez épicé, notes d’écorce d’orange et de feuille de cassis. Attaque douce en bouche avec une trame serrée et très onctueuse. Vin droit d’un superbe équilibre, savoureux et élégant. Longue finale. 

La presse spécialisée en parle

Jean-Guillaume Prats n’était pas certain d’inclure dans l’assemblage que j’ai dégusté un petit lot de cabernet franc. Quoi qu'il en soit, ie 2000 de Cos d’Estournel me semble meilleur que le 1998 ou le 1999, moyennement réussis. Je ne le crois pas capable, cependant, d’atteindre le niveau de ses aînés de 1996,1995 ou 1990. Issu de rendements de 40 à 42 hl/ha, composé, pour l’heure, à 60 % de cabernet sauvignon et pour le reste de merlot, ce vin s’annonce par une robe d’un rubis-pourpre dense préludant à des senteurs de poivron vert, d'épices, de minéral et de cèdre. A en juger d’après les arômes, l’ensemble développera en vieillissant davantage de complexité. Toutefois, je ne pense pas qu'il plaise à tout le monde, étant donné son caractère austère, tannique et comprimé. Ce Cos d’Estournel moyennement corsé et merveilleusement pur ne se départira probablement jamais de son aspect rugueux, si l’on se fie à sa finale sévère et tannique. (Robert PARKER avril 2001)

Le 2000 présente davantage d'ampleur et d'étoffe à chacune de mes dégustations. De fait, il se montre en bouteille mieux qu'il ne s'est jamais montré en cours d'élevage. Composé à 60 % de cabernet sauvignon, à 38 % de merlot et à 2 % de cabernet franc, il souffre seulement de la comparaison avec son cadet d'un an. D'un pourpre bleuté très profond, il présente un nez réticent, mais naissant, de cèdre, de réglisse, de myrtille, de cassis, de vanille et de graphite. En bouche, il est moyennement corsé, légèrement nerveux, avec des tanins assez abondants. Très étoffé, persistant en finale, il se distingue par sa pureté et son classicisme. Un vin de très haut vol, à boire entre 2010 et 2022. (Robert PARKER avril 2003)

Caractéristiques

  • note guide Parker : 93/100
  • Contenance & Format : 75cl
  • Cépage : 60% cabernet sauvignon, 38% merlot, 2% cabernet franc.
  • Classification : 2ème Grand Cru Classé
  • Millésime : 2000
  • Période de consommation : à boire entre 2010 et 2025
  • Alcool : 13,0% vol