bettane
rvf
biodynamie

Grands vins de Cornas du Domaine Alain VOGE

Domaine Alain VOGE, au sommet de Cornas et de sublimes Saint-Peray !

En 2015 nous avons sélectionnés les 3 Cornas et 1 Saint-Peray. Les rouges sont à la fois intenses, puissants et élégants et développent des arômes de cassis, cerises noires, poivrées, minéral et floral. Le blanc est frais et onctueux avec des notes d'abricot, d'agrumes, de miel et d'acacia.

Au cœur de la vallée septentrionale du Rhône, entre Tournon et Saint-Péray se niche ce vignoble discret, mais de haute-volée.

Alain Voge  rejoint l’exploitation familiale très ancienne en 1958. Découvrant le formidable potentiel du sous-sol de granits décomposés, de silice, d’argile et de calcaire, il délaisse très vite la polyculture historique et la pépinière, pour tout miser sur la vigne. Il replante des coteaux abandonnés de longues date, car pentus et rocailleux. Un pari audacieux ! Les appellations Cornas et Saint Peray étaient en fait, depuis longtemps de belles endormies. Le dynamique vigneron n’hésite pourtant pas et poursuit son rêve. Il commercialise ses vins en bouteille, n’hésitant pas à démarcher avec son épouse les plus belles tables de sa région. Et la réussite est au bout de son rêve : il hisse ses crus, parmi les meilleurs vins de Cornas. 


Dès les années 2000, le virage du bio est amorcé, choix conforté par l’arrivée d’Albéric Mazoyer en 2004 qui assura la conversion du domaine en biodynamie. En 2006, les vins blanc Saint-Péray sont certifiés bio et depuis 2013, tout le vignoble est conduit en agriculture biodynamique.

Alain Voge se dit ''artisan viticulteur'', fier d’élaborer des vins authentiques, invitant à la convivialité. Ses vignes plantées à flancs de coteaux en cépage Syrah et Marsanne sur la rive droite du Rhône sont cultivées à main d’homme. Ce n’est pourtant pas une mince affaire que de travailler sur des sols en pente, mais le résultat est au rendez-vous.


Après des vendanges manuelles bien sur, les raisins sont en partie raflés, foulés, et la fermentation aux levures indigènes démarre dans des petites cuves inox spécifiques pour le parcellaire. L’élevage en fûts, s’étale de 14 à 24 mois.

Autour de ce vigneron talentueux, une équipe passionnée d’hommes et de femmes partage la fierté d’élaborer des vins rares, exprimant pleinement leur terroir fabuleux pour le plus grand plaisir des amateurs du monde entier.