Olivier Pithon, les grands blancs du Sud !

Calce est un lieu unique entre la Méditerranée, les Pyrénées et les Corbières. Quand on a déjà emprunté cette route entre Calce et le Col de la Dona, on se dit que cela valait bien un nom de cuvée, Les cuvées parcellaires d'Olivier Pithon se définissent par un style ''Loire'', élégant, avec beaucoup de tension et de minéralité ! Les cuvées Maccabeu et D18, élevés sur de riches terroirs de schistes, nous donnent des vins racés, assurément des grands blancs du Sud !

''Le vin, j'y suis comme on dirait tombé dedans quand j’étais petit'', nous annonce Olivier Pithon. Un grand-père vigneron en Anjou, puis un grand frère vigneron lui aussi dans les coteaux du Layon, Jo Pithon, l’initient aux secrets du vin. La magie opère, et Olivier Pithon travaille dans les vignes dès 14 ans, en apprentissage d’abord dans l’Anjou, puis en stages successifs. Le Bordelais, le Beaujolais, le Jurançon. Une passion pour la terre et le vin était née.

Mais c’est une rencontre, avec Stéphane Derenoncourt, célèbre vinificateur dans le Bordelais qui lui fit découvrir la sensibilité, la délicate alchimie du vin, symphonie de  plaisir, d’équilibre et de légèreté. Mais aussi qu’il est important de faire les vins que l’on aime, et l’amour du travail bien fait, le choix précis des interventions, l’importance de la dégustation dans la création d’un vin, le respect des raisins.


Olivier Pithon ressent alors l’impérieux désir d’être aux commandes de son propre vignoble, et aussi, d’en faire son lieu de vie. Séduit par une vue époustouflante sur la Méditerrranée, les Corbières, les Pyrénées, par un terroir de des coteaux de schistes, marnes et calcaire, il acquiert fin 2000 8,5 ha de vieilles vignes à Calce dans les Pyrénées-Orientales. Janvier 2001 le trouve debout dans ses vignes, sécateur à la main ! Une nouvelle aventure commence, tout est possible, tout est réalisable, tout est à faire !

Très vite, la nécessite de produire en bio s’impose au vigneron, comme une marque de respect pour ses vignes, une exigence qualitative, voir un choix de vie. Bien-sur, économiquement, c’était un pari fou pour une toute jeune entreprise, mais Olivier Pithon est ainsi, entier, généreux et naturel. Comme il nous l’explique, le travail en biodynamie, prolongement de l'agriculture biologique, lui a permis de mieux connaitre ses vignes, ses sols, ses terroirs, et donc de faire des vins plus sensibles et plus justes.


Quand on lui demande, pourquoi le nom de D18 pour un vin blanc, il s’amuse : ''la D18, c’est la magnifique départementale qui passe devant ma maison, juste entre Calce et le Col de la Dona !''. Cette cuvée exhale toute la richesse et la complexité des Grenaches Gris et Blanc et s’affirme comme l’un des plus grands vins blancs du sud. Vinifier et élever ce vin en cuve bois pendant douze à seize mois, est un minimum pour accompagner la densité de ces beaux raisins. Le MACCABEU est une sélection parcellaire sur schistes. Élevé en cuve bois pendant douze à seize mois, ce cépage typique donne des vins aux arômes intenses d'abricot, pamplemousse, fleurs blanches, entourant une belle structure avec une finale minérale.