Domaine TEMPIER, Bandol "LA TOURTINE" 2016

75cl Rouge Provence Corse

Domaine TEMPIER, Bandol "LA TOURTINE" 2016
Bio-dynamie
Stock épuisé
Domaine TEMPIER, Bandol "LA TOURTINE" 2016

La note by Christian Walter

94-95/100

D'abord un terroir superbe et complexe, des parcellaires à vous couper le souffle. Un homme pour le lire ensuite, Daniel Ravier, et Tempier déroule ainsi ses rouges de velours qui envoûtent les amateurs… Ce domaine historique produit les plus grands mourvèdres de Bandol et de Provence. La référence ! 2016, un millésime de grande richesse et concentration, si vous aimez les vins de caractère...

TEMPIER (Bandol)

Propriété de la famille Tempier depuis 1834, situé au cœur de l’appellation Bandol, les 38 hectares du domaine Tempier s’étagent sur plusieurs parcelles, entre mer et pentes escarpées inondées de lumière.

Le domaine Tempier est constitué d’une mosaïque de terroirs dont les principaux sont La Migoua au Beausset-Vieux, la Tourtine et Cabassaou au Castellet et la bastide au Plan du Castellet. La bastide est l’âme du domaine dont les grands cyprès flottent comme les mâts d’un navire sur les vignes qui l’entourent, mais c’est aussi l’âme de la famille Peyraud. Lucien Peyraud, "le précurseur du Mourvèdre" sera aux commandes de Tempier de 1941 à 1982. Lui succéderont ses deux fils François et Jean-Marie puis Daniel Ravier, aujourd'hui directeur du domaine.

Le Domaine Tempier est resté fidèle à la tradition de l'élevage en foudres et du respect du décret d'Appellation d'Origine Contrôlée "Bandol" paru en novembre 1941 définissant les conditions d'élevage et de conservation des vins. Initialement prévu à 24 mois, le décret de 1941 a ramené le vieillissement des Rouges à une durée minimale de 18 mois.

Aujourd’hui François et Jean-Marie ont passé le relais à Daniel Ravier. Ingénieur agronome originaire de Savoie, Daniel Ravier connaît bien le terroir de Bandol et poursuit l’œuvre des Peyraud en continuant à magnifier le Mourvèdre. Animé du même esprit de rigueur et de recherche de qualité, Daniel Ravier dirige le domaine avec le concours de la famille pour continuer à construire la réputation des vins Tempier.

Le vin

Près du village du Castellet, sur le haut du massif, à une altitude de 170 m, ce terroir argilo-calcaire repose sur du Santonien d’environ 100 millions d’années. Ce terroir où le Mourvèdre s’exprime pleinement, donne des vins tanniques fruités et puissants avec entre 70 et 80% de Mourvèdre suivant les années. Souvent balayé par le mistral, La Tourtine est bien exposée, ce qui donne un vin de grande garde qui a toujours ces arômes de petits fruits rouges et d’épices, même après 10 à 15 ans de garde.

La puissance solaire de cette cuvée toujours impressionnante développe une sphère musclée en bouche. Très belle intensité épicée, gorgée de soleil. Un beau vin de garde, à laisser se reposer en cave. (RVF, millésime 2016, noté 16,5/20)

La presse spécialisée en parle

Tempier est aujourd’hui le cru de référence du vignoble de Bandol. Tout a été mis en œuvre par la famille Peyraud pour se hisser au sommet d’une hiérarchie régionale et surtout locale. C’est aussi grâce au professionnalisme de Daniel Ravier, l’actuel directeur du domaine, que s’est amorcée cette reconquête. Il a pu lancer un important programme d’investissement dans la cave, avec un outil de vinification moderne, suivi d’une rénovation complète du parc des foudres. Puis, bien entendu, il a porté une attention toute particulière à un patrimoine viticole exceptionnel composé de très vieilles vignes de mourvèdre, carignan, cinsault et grenache, qui produisent, entre autres, trois célèbres cuvées. La Migoua (10 ha au Beausset-Vieux, la moitié de mourvèdre complétée par du grenache, du cinsault et de la syrah), La Tourtine (5,5 ha en restanques du Castellet exposées plein sud avec une large dominante de mourvèdre, du grenache et du cinsault) et Cabassaou (parcelle d'1,5 ha exposée plein sud, 95 % de mourvèdre avec une pointe de syrah et de cinsault). Les derniers millésimes atteignent un très haut niveau. Le domaine a acquis les 22 ha de vignes du domaine de La Laidière, à Sainte-Anne-d’Évenos, destinés principalement à la production de rosés, ce qui conduit Tempier à en produire désormais davantage que de rouges.
Les vins : encore pourvu de l'expression variétale de la jeunesse, le beau blanc élevé en foudres se révèlera après au moins un an de bouteille avec un gras sudiste, une intensité de saveurs évoquant l'anis, le fenouil, la garrigue... Le rosé a considérablement gagné en naturel d'expression vineuse et épicée. Un vin fait aussi bien pour le grand public que les amateurs. Côté rouges, il faudra aimer les vins au fort tempérament sudiste pour apprécier des 2016 de haute concentration. À leur habitude, ces vins tirent leur épingle du jeu par leur raffinement de tanins, leur velouté en bouche et de notes fumées. Le bandol classique est le plus fédérateur. La Tourtine impressionne par sa puissance. C'est le vin le plus riche, particulièrement cette année. La Migoua s'exprime plus en retenue avec beaucoup d'élégance tannique et aromatique. Enfin, nous sommes toujours subjugués par la fraîcheur et la complexité que dégage Cabassaou. (RVF, l'excellence du vignoble français, noté 3/3)

Caractéristiques

  • note RVF : 16,5/20
  • Contenance & Format : 75cl
  • Cépage : 85% mourvèdre, 10% grenache noir, 5% cinsault
  • Terroir : Argilo-calcaire, plein sud en coteaux sur la commune du Castellet.
  • Vignoble : Travail du sol (en restanques) traditionnel manuel et mécanique, sans herbicides. Sans utilisation de molécules chimiques. Vendanges vertes pour selectionner la charge des vignes et obtenir un rendement de 30 à 35 hl/ha.
  • Viticulture : Agriculture très raisonnée (lutte raisonnée)
  • Vinification : Vendanges manuelles en caisses de 30 kgs. Tri à la vigne et à la cave. Vinification traditionnelle avec égrappage total et levures indigènes. Fermentation 15-21 jours à température régulée en cuves inox ou béton.
  • Elevage : Elevage en foudres de chêne 25 à 75hl, 18 à 20 mois avec fermentation secondaire malolactique, mise en bouteille sans collage ni filtration.
  • Millésime : 2016
  • Période de consommation : à boire entre 2019 et 2032
  • Alcool : 15,0% vol.
  • Service : 16 à 18°C, passage en carafe conseillé