Georges ROUMIER, Grand Cru BONNES MARES 2017

Rouge Bourgogne, Côte de Nuits AOC Bonnes Mares Grand Cru

Domaine Georges ROUMIER, Bonnes-Mares GRAND CRU 2013
Bio-dynamie
Stock épuisé
Domaine Georges ROUMIER, Bonnes-Mares GRAND CRU 2013

La note by Christian Walter

95-97/100

Le domaine Georges ROUMIER fait partie de l’élite des vins de bourgogne. Ce domaine presque centenaire produit des "vins modèles" salués pour leur durabilité et leur formidable jeunesse, lorsqu'ils sont dégustés par des amateurs 10 à 30 ans après, voir plus pour certaines cuvées !

ROUMIER Georges (Côte-de-Nuits)

Révéler le terroir, révéler le meilleur de l'appellation! A la question qu'est-ce qu'un bon vin ? Christophe Roumier répond ''C'est un vin élégant, vivant, parfumé. Il ne doit pas être trop boisé et surtout pas technique''. Pour révéler des terroirs aussi réputés que Chambolle Musigny ou Morey Saint Denis et pour obtenir des vins complexes faits d'opposition ''intenses tout en demeurant légers, gracieux et longs en bouche, consistants mais sans la masse'', Christophe Roumier fait la part belle à la nature. Le domaine est resté en marge des carcans des labels BIO, et n'utilise aucun intrant chimique (engrais ou pesticides) dès lors que la floraison de la vigne démarre et laisse la plante puiser ses ressources dans des sous-sols d'exception. Christophe Roumier privilégie les vieilles vignes. Ici, on ne replante pas, on repique pour assurer en permanence un fond de vieilles vignes et des caractéristiques gustatives que seuls des ceps ''âgés'' peuvent apporter. Le fût neuf n'intervient qu'à hauteur de 10% pour les 1er Crus. Ne pas perturber la nature et laisser s'exprimer des vignes qui puisent leurs ressources délicates dans les climats prestigieux de Chambolle Musigny, Morey Saint Denis Clos de la Bussière, etc...

Le vin

Un chef d’oeuvre en Bourgogne, ce Grand cru est unique par sa précision minérale et son caractère féminin et à la fois très long et puissant. Le Grand Cru Bonnes-Mares est l'assemblage de deux terroirs d'exception "Les Terres Rouges" et "Les Terres Blanches". Un assemblage qui permet d'obtenir un vin plus complexe  que la meilleure part de ses deux constituants. "Les Terres Rouges" lui confèrent la richesse, l'onctuosité et des arômes de fruits rouges voire noirs pour certains millésimes. "Les Terres Blanches" s'expriment à travers l'épice, les fleurs blanches et même la pivoine rouge avec ses notes poivrées. La fusion des deux terroirs donne naissance à un vin associant onctuosité et rigidité, fruité et minéralité, la force d'un Morey Saint Denis à la complexité d'un Chambolle Musigny !

The 2017 Bonnes-Mares Grand Cru is one of the wines of the vintage this year, unfurling in the glass with a profound bouquet of red and black cherries, espresso roast, dark chocolate, peony and subtle hints of forest floor. On the palate, the wine is full-bodied, deep and layered, with striking concentration and dimension, rich but fine-grained structuring tannins and a bright line of animating acidity, concluding with a finish that's simultaneously chalky and distinctly floral. This will be one of the most long-lived 2017 red Burgundies. (Guide Parker, millésime 2017, noté 94-96/100)

Une chair savoureuse, corsée, de grande envergure fait rayonner ce grand cru, qui n'a jamais paru aussi élégant à ce stade. Son profil nerveux et minéral s'impose avec une persistance phénoménale. (RVF, millésime 2016, noté 19/20)

Grand style, fruit profond, charme exceptionnel, racé, plein, long, très réussi. Les bonnes-mares pouvaient produire très grand en 2015 et en voici un exemple brillant. (Bettane & Desseauve, millésime 2015, noté 19/20)

La presse spécialisée en parle

Ce domaine de réputation mondiale, spécialiste de Chambolle-Musigny avec des vignes idéalement réparties sur l'ensemble de la commune, fut le premier à donner plus de puissance et de corps aux vins de cette appellation, sans altérer leur incomparable finesse. Ce faisant, Christophe Roumier a posé les fondements d'un nouveau classicisme bourguignon, et il peut en être fier. Ses 12 hectares voient des vinifications précises qui cherchent à ne pas marquer les vins, sans levurage ni enzymage. Il recherche l'acidité naturelle avec un apport de vendange entière de 15 à 40 % selon le niveau des crus et en fonction du millésime, son idéal étant de maintenir la spécificité de chaque terroir. Bien que courtisé par la planète entière, le domaine a accepté de mettre humblement ses vins à l'aveugle parmi la dégustation syndicale. Trois cuvées présentées, trois vins au sommet de la capacité de leur terroir respectif. (Bettane & Desseauve, producteur de très haute qualité, noté 4/5)

Christophe Roumier s’impose au sommet de la Côte de Nuits par des vins d’un équilibre magistral. Tantôt fins, tantôt puissants, ils ne se révèlent qu’après quelques années de vieillissement. Le domaine possède un important patrimoine de vieilles vignes et quelques terroirs magnifiques en Bonnes-Mares (0,5 ha supplémentaires en 2016), Musigny, ou sur le cru Les Amoureuses, en Chambolle-Musigny. Le Clos de la Bussière, acquis en 1953 et replanté dans les années 80, constitue, sur les derniers millésimes, une très bonne introduction aux vins du domaine. Peu de producteurs signent des vins d'une telle grâce, quel que soit le millésime, et les 2015, inoubliables, comme les rares 2016, feront date et prouvent que le domaine n'a jamais atteint un meilleur niveau qu'aujourd'hui.
Les vins : avec 9hl/ha en 2016, le chambolle sera rare. Il est profond, velouté, avec une chair ample et séveuse, plus dense qu'à l'ordinaire. Un vin concentré et séducteur. Fraîcheur mentholée et petites framboises dans l'admirable chambolle Cras, vin ample, plein et charnu, doté de nerf, de mâche et d'éclat. C'est un vin solide et étoffé. Avec un fruit bien mûr aux notes de fraises écrasées, le charmes-chambertin se présente plus solaire, avec de la sucrosité. Sa chair moelleuse, ses tanins réglissés lui apportent équilibre et séduction. Des touches épicées, un léger fumé dans le jus délicat du Ruchottes, dont la matière intègre et riche regorge de saveurs d'orange sanguine : finale salivante et tanins soyeux. Une chair savoureuse, corsée, de grande envergure fait rayonner le bonnes-mares, qui n'a jamais paru aussi élégant à ce stade. Son profil nerveux et minéral s'impose avec une persistance phénoménale. Telle une étoffe rare, l'exotique Amoureuses prend cette année un surcroît de sève et de concentration. Sa corpulence, son intensité et sa force le rendent foisonnant, baroque, avec une dimension terrienne : il n'a rien d'aérien mais se dote d'une formidable vigueur. 180 litres de musigny 2016 : un vin pour beaucoup virtuel mais renversant, serein et vertical, à la fois opulent et regorgeant de distinction. Imposant mais ciselé, magistral et harmonieux, il est à couper le souffle. (RVF, les meilleurs terroirs exploités par les plus grands vignerons, noté 3/3)

Caractéristiques

  • note guide Parker : 94-96/100
  • note Bettane & Desseauve : 19/20
  • note RVF : 19/20
  • Cépage : 100% pinot noir
  • Classification : Grand Cru
  • Terroir : Marnes calcaires en partie supérieure et sol argilo-calcaire en partie inférieure du coteau.
  • Vignoble : Taille Guyot, âge moyen de la vigne 40 ans
  • Viticulture : Agriculture raisonnée (lutte raisonnée)
  • Vinification : Vendange et tris manuels, éraflage à 70%, pigeage lors de la fermentation des raisins, fermentation par levures indigènes, pas d'enzymage.
  • Elevage : Elevage 16 mois dans des fûts de chêne de 2 à 8 ans, 30% fûts neufs, les vins ne sont ni collés ni filtrés.
  • Millésime : 2017
  • Période de consommation : à boire entre 2024 et 2040
  • Alcool : 13,0% vol.
  • Service : 17 à 18°C, passage en carafe conseillé