Château de PIBARNON, Bandol Rosé 2018

75cl Rosé Provence Corse AOC Bandol

Château de PIBARNON, Bandol Rosé 2018
Bio-dynamie
19,01 €

0,38€ fidélité

Château de PIBARNON, Bandol Rosé 2018

La note by Christian Walter

92-93/100

Installé à 300 mètres daltitude dans un vaste amphithéâtre orienté vers la mer, ce domaine mythique est aujourd'hui géré avec talent par Éric de Saint-Victor. Le terroir, un des plus beaux de Bandol, est composé d'une forte proportion de calcaire issu du Trias, combiné aux marnes bleues telles qu'on les trouve au château d'Yquem. Les vins sont précis et d'une grande finesse, moins opulents et plus sur la réserve, miroirs parfaits de leur terroir. Malgré leur grande buvabilité et facilité d'approche dans leur jeunesse, ce sont pourtant de grands vins de garde. Les amateurs de grands mourvèdre sauront apprécier...

Noté 4*/5 au guide Bettane & Desseauve, le domaine conduit une viticulture ou les sols sont préservés et vivants, grâce aux méthodes de culture et à la biodynamie. Le domaine est en conversion bio, la certification est attendue pour le millésime 2019. Walter-Wine.com est heureux de partager avec vous cette très belle sélection.

PIBARNON (Provence, Bandol)

Au milieu des années 1950, un maçon italien, originaire du Piémont, Modesto Ramognino, investit la colline de Pibarnon pour y cultiver 3,5 hectares de mourvèdre à flanc de colline. Le lieu est superbe mais isolé, aride, sans eau ni électricité. Poussé par une force impérieuse palliant une absence de technique, il y produit pourtant un vin qui n'est pas sans rappeler les grands barolos italiens par leur droiture et leur élégance.

Le Château de Pibarnon fait maintenant une cinquantaine d'hectares. Pibarnon fait partie des vins différents, des vins de caractère et de terroir que nous cherchons à proposer. Au cours de ces 35 ans, les vins ont évolué et acquis cette belle maturité qui sied aux grands domaines dans la force de l'âge. Ils ont aussi suivi les formidables progrès de l’œnologie, sans jamais verser dans l'effet de mode. Ils se sont affinés, tout en conservant leur personnalité, leur densité, et leur capacité de garde. Et restent surtout le reflet de leur terroir intemporel.

Le Bandol rouge est composé à 90% de mourvèdre et 10% de grenache. Les vignes dominent la vallée, face à la mer, accrochées de restanques en restanques, jusqu'à 300 m d'altitude, sur ces pentes formant un vaste cirque à l'abri du mistral. L'altitude élevée du vignoble nous vaut des nuits fraîches et une maturation lente des raisins. Le vignoble du Château de Pibarnon est planté sur un sol triasique très ancien, caractérisé par un taux de calcaire très élevé. Ce calcaire favorise l'apparition des bouquets dans les vins, et permet l'extraction de tannins très fins et élégants. En outre c'est lui qui est à l'origine de la fraîcheur et de la minéralité, donnant une race et une saveur exemplaires. Le Château de Pibarnon s'articule sur 12 parcelles principales, toutes situées sur les hauteurs du domaine : Bel Air, Jourdan, Pointes-Blanches, le Cirque...

Le Bandol rosé est composé à 65% de mourvèdre et 35% de cinsault. Le vignoble domine la mer, accroché de restanques en restanques, jusqu'à 300 m d'altitude, sur ces pentes formant un vaste cirque. Cette situation très particulière, complétée par un audacieux assemblage de cépages, donne à ce rosé toute sa personnalité, sa complexité et son élégance.

Le vin

Le rosé 2018 est prêt à magnifier tous les accords méditerranéens que l'on lui présentera. Son nez suave de fruits de réglisse et d'épices présage d'une bouche large et longue, savoureuse et saline, avec quelques amers élégants. Il accompagne une cuisine colorée, inventive, d'épices douces et rares. Un rosé des 4 saisons, aérien, désaltérant et fruité les premiers mois ; puis plus minéral, complexe, long et structuré ensuite. Rougets, poutargue, safran, jambon Iberrico de Bellota, anchoïade, roquefort, roquette, voilà quelques mets délicats et raffinés. L'Asie, les poissons crus, l'ail, quelques viandes blanches le hisseront aussi dans les meilleures sphères.

Fraise écrasée, zeste de pamplemousse et notes salines pour ce rosé tout en fraîcheur et verticalité. Un vin sensible et généreux qui gagnera a être gardé encore un an ou deux. (Bettane & Desseauve, millésime 2018, noté 15,5/20)

Très long, harmonieux et équilibré, ce vin est devenu grand. Souvent discrets sur leurs jeunesse, les rosés du domaine développent au fil du temps une complexité filigrane de toute beauté. Miel, pêche, kirsch et épices douces s'entremêlent aux notes iodées et florales. Et c'est somptueux. (Bettane & Desseauve, millésime 2011, noté 17,5/20)

La presse spécialisée en parle

Installé à 300 mètres d’altitude dans un vaste amphithéâtre orienté vers la mer, ce domaine mythique de 60 hectares, avec une certification bio attendue pour le millésime 2019, est aujourd'hui géré avec talent par Éric de Saint-Victor. C’est de cette vue extraordinaire qu'Henri et Catherine de Saint-Victor sont tombés amoureux, il y a près de 30 ans. Le terroir, un des plus beaux de Bandol, est composé d’une forte proportion de calcaire issu du Trias, combiné aux marnes bleues telles qu’on les trouve au château d'Yquem. Les vins sont précis et d'une grande finesse, moins opulents et plus sur la réserve, miroirs parfaits de leur terroir. Malgré leur grande buvabilité et facilité d’approche dans leur jeunesse, ce sont pourtant de grands vins de garde qui ajouteront à leur palette un nuancier complexe au fil du temps. (Bettane & Desseauve, producteur de très haute qualité la gloire du vignoble français, noté 4*/5)

Installé sur les terroirs calcaires de La Cadière-d’Azur. Il produit deux rouges : une cuvée du domaine (92 % de mouvèdre et 8 % de grenache) armée pour la garde, et Les Restanques, accessible plus jeune, issu de jeunes vignes (70 % mourvèdre, 30 % grenache). Malgré quelques irrégularités durant les années 2000, les rouges, bons porte-paroles des vins de Bandol et de leur potentiel de garde, reviennent à leur meilleur niveau depuis 2010. Il faut dire qu’en sélectionnant des parcelles au cœur de son terroir, Éric de Saint-Victor a redonné dans les derniers millésimes de la chair et de l’ampleur à des rouges au caractère soyeux et concentré, avec un équilibre entre le bois et l'expression du fruit hautement civilisée.
Les vins : les deux rosés sont bien menés, avec des textures policés ; 2018 est toutefois plus léger qu'à son habitude. Nuances 2016, élevé en jarres de grès, s'épanouit pleinement sur des notes d'orange sanguine, d'épices douces d'Orient, avec une allonge intense tenue par de beaux amers finaux. Côté rouge, Les Restanques est un second vin qui pourrait avoir davantage de fond et de structure. Le 2015 et le 2016 (plus frais) sont taillés pour la garde, avec des matières élégamment élevées en foudres pour livrer une version civilisée d'un beau Bandol. (RVF, Stars en devenir ou vigneron de qualité, noté 1*/3)

Caractéristiques

  • note Bettane & Desseauve : 15,5/20
  • Contenance & Format : 75cl
  • Cépage : 65% mourvèdre, 35% cinsault
  • Terroir : Le vignoble domine la mer, accroché de restanques en restanques, jusqu'à 300m d'altitude
  • Vignoble : Vendanges manuelles, en caissettes de 20kg, rendements 30 hl/ha.
  • Viticulture : Très peu de cuivre, les sols sont préservés et le vignoble s'est défendu seul, grâce aux méthodes de culture et à la biodynamie
  • Vinification : Le cinsault est pressé directement, il apporte le gras et le fruit. Le mourvèdre est issu de saignée directe (jus de goutte) et de presse. Les deux cépages sont assemblés avant la fermentation.
  • Elevage : Fermentation longue (25/30 jours), en cuves inox. Température contrôlée à 20°C. Élevage en cuves pendant 6 mois, pour en conserver fraîcheur et éclat.
  • Millésime : 2018
  • Période de consommation : à boire entre 2019 et 2024
  • Alcool : 13,5% vol.
  • Service : 11° à 13°, carafer dans sa jeunesse