LES VIGNES OUBLIÉES, Languedoc 2018

75cl Rouge Languedoc AOC Languedoc

LES VIGNES OUBLIÉES, Languedoc 2018
Bio-dynamie
12,42 €
LES VIGNES OUBLIÉES, Languedoc 2018

La note by Christian Walter

91/100

Deux superbes cuvées au rapport prix/plaisir garanti. La cuvée "Languedoc" est un vin à la bouche fruitée et charmeuse, aux tanins ronds, bien enveloppés, avec une gourmandise évidente. Le "Terrasses-du-Larzac" dispose de la constitution que l'on attend d'un grand vin; un vin à la structure profonde, plein et gourmand tout en restant fin, racé et puissant en saveurs.
"1er sur 141 vins dégustés à l'aveugle. Un rouge expressif et intense. Le nez rappelle la griotte et la framboise sauvage. La bouche est délicieusement onctueuse. La finale est éclatante." (RVF, millésime 2018, noté 14,5-15,5/20)

LES VIGNES OUBLIÉES (Terrasses du Larzac)

A quelques kilomètres de Montpellier, le village de Saint-Privat a la chance de compter aujourd'hui un domaine viticole hors du commun. Du haut des 350 mètres d’altitude, surplombant les causses du Larzac, ce petit village héraultais a conquît le cœur de Jean Baptiste Granier depuis 2007, où il cultive ses raisins sur un terroir et un décor qu’il affectionne.

C’est sur l’appellation Terrasses du Larzac que Jean Baptiste Granier prend soin des vignes longtemps délaissées, qui n’approvisionnaient que les caves coopératives du Languedoc. C’est avec le soutien de Olivier Jullien chez qu'il fit ses armes d’ingénieur agronome, que Jean Baptiste adapte la culture, autrefois productiviste, à ses « Vignes Oubliées » vers une conduite de la viticulture plus respectueuse des valeurs et des capacités du terroir.

Depuis lors, le domaine « Les Vignes Oubliées » nous délivre des vins à base de Syrah, Carignan, Grenache et Cinsault sur des sols de schistes, de grès et d’argiles-calcaires. La fraîcheur du Larzac se plait à adoucir les vignes des chaleurs estivales permettant aux raisins de mûrir sans brûler et d’affiner les jus et les tanins.

Que ce soit sur l’appellation Terrasses du Larzac ou avec le Languedoc rouge, Jean Baptiste s’efforce de faire resurgir la puissance et le caractère des cépages languedociens à travers des cuvées fines et savoureuses en alliant des élevages en fûts et en demi muids.

Le vin

Ce magnifique Cinsault, cépage jusque là peu présent dans les Vignes oubliées, mais caractéristique du Languedoc. Dans cette cuvée, le Cinsault est associé à de la syrah, du grenache et du carignan afin d’affirmer son caractère gourmand et plein de fruits. (Domaine)

Autour du cinsault est une cuvée dédié à ce cépage complété des classiques languedociens. Bouche fruitée et charmeuse, aux tannins ronds, bien enveloppés, avec une gourmandise évidente. Beaucoup de délicatesse. (Bettane & Desseauve, millésime 2016,  noté 16/20)

1er sur 141 vins dégustés à l'aveugle. Un rouge expressif et intense. Le nez rappelle la griotte et la framboise sauvage. La bouche est délicieusement onctueuse. La finale est éclatante. (RVF, millésime 2018, noté 14,5-15,5/20)

La presse spécialisée en parle

Jean-Baptiste Granier, initié aux meilleures sources du vin languedocien, s’applique avec talent à faire renaître ces vignes oubliées sur des parcelles d’altitude de Saint-Privat, en haut des Terrasses du Larzac. Le résultat sonne fort depuis le premier millésime, 2009 sans baisse de régime bien au contraire. La cuvée de l’appellation régionale remet à l’honneur un cépage, le cinsault, trop souvent cantonné à la production de rosé. Les Terrasses-du-Larzac incarne la notion de tanin fin et aérien. (Bettane & Desseauve, domaine de haute qualité noté 3/5) 

Jean-Baptiste Granier, jeune ingénieur agronome, a démarré le projet des Vignes Oubliées avec le tutélaire Olivier Jullien. La démarche est singulière, autant que méritoire, elle est née du désir de conservation de vieilles parcelles sur la commune de Saint-Privat – un bout du monde comme le Languedoc en possède tant – condamnées par la logique économique coopérative, désormais cultivées en partenariat avec leurs propriétaires. Peut-être plus anecdotique mais tout aussi touchant, les vins sont élevés bien au frais dans une grotte, ancien moulin à huile. La cuvée éponyme en Terrasses du Larzac s'affirme depuis ses début, en 2007, comme un vin soigné et expressif, porteur d'un vrai message de terroir. Dans un style pimpant et digeste, la cuvée déclarée en Languedoc est un pur bonheur. Basée sur la clairette, le blanc est adroitement cadré par l'élevage en bois. Les vins : la gamme, réduite et cohérente, ne montre aucune faille en 2014, millésime pourtant bien délicat à gérer dans les zones les plus en altitude des Terrasses du Larzac. Bienvenue dans le guide à ces vins qui prouvent que la sauvegarde d'un patrimoine ancestral peut déboucher sur une intelligente modernité de goût ! (RVF)

Caractéristiques

  • note Bettane & Desseauve : 16/20
  • note RVF : 15,5/20
  • Contenance & Format : 75cl
  • Cépage : Cinsault en majorité, syrah, grenache, carignan
  • Terroir : Grès, Schiste et Argilo-calcaire témoignent de la diversité qu’offrent les Terrasses du Larzac et notamment pour cette cuvée, la commune de Saint Privat
  • Viticulture : Culture traditionnelle sans désherbants et ni molécules de synthèse, taille courte, ébourgeonnage à cœur, vendange manuelle …
  • Vinification : Tris à la vigne et à la cave, égrappage partiel, cuvaison de 15 à 20 jours, maîtrise des températures, 10 % en Demi-muid.
  • Millésime : 2018
  • Période de consommation : à boire entre 2019 et 2024
  • Alcool : 14,0% vol.
  • Service : 15 à 16°C