Domaine COMBIER, Crozes-Hermitage "CLOS DES GRIVES" 2016 jéroboam

300cl jéroboam Rouge Rhône Nord AOC Crozes Hermitage

Domaine COMBIER, Crozes-Hermitage "CLOS DES GRIVES" 2016 jéroboam
Bio-dynamie
Stock épuisé
Domaine COMBIER, Crozes-Hermitage "CLOS DES GRIVES" 2016 jéroboam

La note by Christian Walter

93-94/100

Laurent COMBIER est devenu la référence du Crozes Hermitage. Pic, Troisgros, Ducasse… les plus belles tables plébiscitent ses cuvées. Sol vivant, autodidacte, allergies aux produits phytosanitaires … voilà quelques mots que l’on peut retrouver chez Laurent Combier. Agriculteur chevronné, en agriculture biologique depuis 40 ans, Laurent Combier exploite le domaine et réalise des vins de grande qualité, avec une vinification orientée vers une expression intense et naturelle du fruit.
Le style : très belle expression naturelle du fruit, texture riche et équilibrée, énergie et minéralité pour l'ensemble des vins du Domaine.
Walter-Wine.com est heureux de partager avec vous cette très belle sélection.

COMBIER (Crozes-Hermitage)

Cette histoire commence en 1936, avec l’arrivée de Camille Combier, le grand père de Laurent, dans la vallée du Rhône, en provenance de son Ardèche natale. À cette époque, la culture de la vigne ne représente qu’un complément, l’essentiel de la surface cultivée étant composée d’abricotiers et de pêchers.

Tout évolue à partir du début des années 70, avec la conversion en bio de l’exploitation fruitière (une première, à cette époque où prévalait le « tout chimique »). Vingt ans plus tard, Laurent Combier arrive à la tête du domaine avec un objectif : construire une cave pour les 4 hectares de Syrah du Clos des Grives, acquis par son grand père une soixantaine d’années auparavant.

Cette première cuvée remporte la troisième place du concours des vins de Syrah en 1990, propulsant le domaine Combier dans la cour des grands. Laurent Combier s’associe alors avec un œnologue réputé, Jean-Luc Colombo, et intègre l’association Rhône Vignoble, qui organisera des salons et des spectacles de dégustation jusqu’aux États-Unis.

L’aventure se poursuit, exclusivement en rouge jusqu’en 1994, puis avec l’arrivée d’un premier blanc en 1995. En 2001, tandis que le vignoble s’est agrandi et que la vigne a pris sa revanche sur les arbres fruitiers, les œufs en béton de la société Nomblot arrivent au fond du chai. Ce contenant original permet d’assouplir les tanins pour mieux mettre en avant le fruit. Les grands chefs en redemandent : face à la haute couture que représente le Clos des Grives, le Domaine Combier s’approprie les territoires de la gourmandise et de la buvabilité. Un Crozes de printemps, floral, fruité et généreux : l’histoire ne fait que commencer !

Le vin

Le Clos des Grives, Crozes-Hermitage, est la cuvée phare du Domaine. Ce vin marque par sa profondeur, l'ampleur de sa matière et l'élégance de sa structure. Généreux dans sa jeunesse, il prend la parfaite expression du vin de taffetas avec le temps.

L'aromatique à ce stade est enjolivée par le bois mais rien de démonstratif. Le style se montre charpenté et cossu : on ressent la typicité du terroir. Les notes de bacon sont apportées par la syrah plutôt que par le boisé, bien tenu sur l'ensemble de la dégustation. (RVF, millésime 2016, noté 17,5/20)

Puissant et concentré, de savoureux tanins bien graissés, bouche gourmande sur fond de fraîcheur réglissée, un superbe millésime pour le clos, avec l'épaisseur des argilo-calcaires en bouche. (Bettane & Desseauve, millésime 2015, noté 17/20)

Lastly, the 2015 Crozes-Hermitage Clos Des Grives is the top wine of the estate and comes from a single parcel planted near the estate, in the southern portion of the appellation. Blueberries, blackberries, hints of cracked pepper and leafy herbs all flow to a medium to full-bodied, ripe, polished, beautifully textured Syrah that has sweet tannin and a charming, forward style. At this point, you have to hunt for the tannins, but they’re there, and this beauty will keep for 10-15 years. (Jeb Dunnuck, millésime 2015, note 94/100)

La presse spécialisée en parle

L'un des domaines les plus réguliers de l'appellation Crozes sur les trois décennies écoulées. Ici, on a toujours cultivé la vigne en parallèle des arbres fruitiers (abricot en tête). Laurent, désormais épaulé par ses deux fils Julien et David, exploite la majeure partie de son vignoble sur les galets roulés de la plaine des Châssis, mais aussi quelques parcelles sur granite, au nord de l'appellation. La viticulture bio depuis toujours et le travail respectueux en cave, dorénavant dans un confort accru grâce à l’extension récente du site, en font des Crozes de référence. L’'équilibre frais et l’harmonie des 2017 leur permettront de bien évoluer, surtout la fameuse cuvée du clos-des-grives, dans les deux couleurs. (Bettane & Desseauve, production de haute qualité pouvant servir de référence, noté 3*/5)

La relève est bien assurée, les deux fils de Laurent, Julien et David, l’assistent désormais dans les différentes missions au domaine. Parallèlement à une production fruitière propre à la Drôme (l’abricot), Laurent a la chance de cultiver des secteurs argilo-calcaires, dont le fameux clos des Grives, propices à la syrah. Une viticulture bio et des vinifications soignées, bientôt dans une cuverie agrandie, et voilà l’un des Crozes les plus réguliers du secteur, doté pour la cuvée clos-des-grives d’une réelle capacité de vieillissement, dans les deux couleurs. (Bettane & Desseauve)

En 1936, le jeune Camille Combier descend de son Ardèche natale pour acquérir les premières terres du domaine Combier. Avant et après-guerre, l’agriculteur partage son temps entre la culture de la vigne, des pêches et des abricots. En 1952, alors que l’AOC Crozes-Hermitage compte désormais 11 communes, Camille Combier uniformise son vignoble de 4 hectares pour ne garder que de la syrah. Dans les années 1960, en plein boom économique des trente glorieuses, la France lance de gros chantiers de construction comme l’adaptation du fleuve Rhône à la navigation fluviale ou l’aménagement des réseaux routiers. Le vigneron vend ainsi l’ensemble de sa production de vin aux ouvriers locaux. Maurice reprend le domaine en 1962 et se concentre sur l’arboriculture. Il entretient néanmoins le vignoble de son père et vend ses raisins, les premiers temps aux maisons de négoce et par la suite à la cave coopérative de Tain l'Hermitage. Il est par ailleurs l’un des premiers à convertir ses vignes et ses arbres fruitiers en bio, dès 1969. Son fils Laurent œuvre au domaine Combier dès la fin des années 1980. Il s’intéresse davantage à la viticulture, convaincu du potentiel de Crozes-Hermitage. Il s’est formé pendant deux années au château Romassan à Bandol et à Pernand-Vergelesses. Les arbres fruitiers souffrant de maladie, il les arrache et plante de la syrah, avant d’acquérir d’autres parcelles. Il se reconstruit une cave et aborde tranquillement en bio ses premiers millésimes, 1990 et 1991. ??Son fils aîné Julien travaille avec lui au domaine Combier à partir 2014.
Laurent Combier, homme du ciel (fin aviateur) et de la terre, réalise sur le domaine familial qu’il a fait prospérer des syrahs d’une grande finesse, avec une tout aussi grande régularité. Le niveau qualitatif n’a cessé de progresser en parallèle d’une compréhension ajustée de son vignoble (en bio depuis 1970) sur le plateau argilo-calcaire avec galets roulés de Pont-d’Isère. Sans posséder des terroirs de premier ordre, il a su révéler – comme son voisin Alain Graillot – le potentiel des Crozes-Hermitage. Son Clos des Grives figure parmi les plus séduisantes et profondes syrahs du Rhône. Son aptitude au vieillissement s’avère remarquable dans les grands millésimes (15 ans). Tous les vins, y compris les blancs, sont désormais de haute volée, même les entrées de gamme du négoce baptisées Laurent Combier. (RVF, grand domaine doté de terroirs fabuleux, noté 2*/3)

Caractéristiques

  • note RVF : 17,5/20
  • note Jeb Dunnuck : 94/100
  • Contenance & Format : 300cl jéroboam
  • Cépage : 100% syrah
  • Terroir : Pont de l’Isère, Sud AOC Crozes-Hermitage
  • Vignoble : Plateau argilo-calcaire avec galets roulés, Vignes de plus de 50 années
  • Viticulture : Biologique (certifiée)
  • Vinification : 35 hectolitres / ha, vendanges manuelles avec tris selectifs, 25 jours en cuve inox thermorégulée, éraflage total, remontage matin et soir, fermentation malolactique en fûts.
  • Elevage : Élevage de 12 mois en fûts récents
  • Millésime : 2016
  • Période de consommation : à boire entre 2019 et 2026
  • Alcool : 13,0% vol.
  • Service : 16 à 18°C, passage en carafe conseillé