PAVIE-MACQUIN, Saint-Emilion - 1er Grand Cru Classé - 1998 Magnum

150cl magnum - Rouge - Bordeaux - AOC Saint-Emilion - 1er Grand Cru Classé
PAVIE-MACQUIN, Saint-Emilion - 1er Grand Cru Classé - 1998 Magnum
  • Disponible à l'unité
  • Emballage sécurisé
  • Expédition 24/48h
  • Frais de port 12 €
  • Gratuit à partir de 300 €
  • Cumulez des €uros fidélité
  • 5 € ou 10 € offert
    pour le premier achat
    pour 100 € ou 200 €

reste 1 bouteilles

205,83 €

4,12€ fidélité

reste 1 bouteilles

  • Disponible à l'unité
  • Emballage sécurisé
  • Expédition 24/48h
  • Frais de port 12 €
  • Gratuit à partir de 300 €
  • Cumulez des €uros fidélité
  • 5 € ou 10 € offert pour le premier achat
    pour 100 € ou 200 €

La note by Christian Walter

96-97/100

Devenu Premier Grand Cru Classé en 2006, Château Pavie Macquin doit son relèvement  à la détermination de Nicolas Thienpont nommé gérant en 1994, assisté de Stéphane Derenoncourt. La volonté de produire un vin moderne, adapté au goût du consommateur actuel, en respectant le savoir faire traditionnel allié à des méthodes innovantes a guidé leur démarche tout au long de cette aventure. La propriété est idéalement située sur un plateau dominant, voisin immédiat de Troplong-Mondot, Les 15 hectares de vignes, vieilles de plus de 30 ans, poussent sur un sol de roches calcaires avec des argiles fortes qui confèrent au vin sa puissance et sa rondeur. Une gestion des sols et de la vigne inspirée de la biodynamie, la modernisation des bâtiments et des process de vinification, ont permis à Nicolas Thienpont de révéler toute la splendeur de ce terroir longtemps endormi. 

Le vignoble de Pavie Macquin se caractérise par sa situation en plateau, à côté de la butte de Mondot et en bordure de la faille de Fongaban. Par sa position dominante, il s’étage entre 100 mètres d’altitude sur la bordure de la butte et 75 mètres sur le rebord du plateau. D’un seul tenant, il est entouré de trois Premiers Grands Crus Classés et se trouve donc dans un secteur particulièrement qualitatif. Les sols, tous argilo-calcaires, expriment à la vigne différentes notions de terroir selon la nature des argiles plus ou moins fortes, mais aussi selon la proximité de la table de calcaire à astéries, située entre 20 cm et 1,50m de profondeur. Pavie Macquin, c’est l’alliance de la puissance et de la minéralité.

Château Pavie Macquin est noté 2*/3 à la RVF (grand domaine doté de terroirs fabuleux, incontournable) et 4*/5 au guide Bettane & Desseauve (producteur de très haute qualité). Une gestion des sols et de la vigne inspirée de la biodynamie. Walter-Wine.com est heureux de partager avec vous cette très belle sélection.

PAVIE MACQUIN (Saint-Émilion)

Le vin

Pale to medium garnet-brick in color, the 1998 Pavie Macquin simply sings with incredibly pure, spritely notes of blueberry preserves, blackberry pie and black cherry compote, revealing loads of eucalyptus, mocha, dried lavender and Chinese five spice accents. Medium to full-bodied, the palate is has wonderfully seductive blue and black fruit layers, framed by velvety tannins and the perfect amount of freshness to create tantalizing tension, finishing with incredible length and depth. Effortlessly delicious and yet possessing plenty of subtext for intellectual stimulation, I just love where this compelling '98 is at right now ! (GuideParker, millésime 1998 dégusté en 2018, noté 97/100)

Cette propriété, dont le vignoble comprend une assez forte proportion de vieilles vignes, est géré par un Thienpont. Les dix derniers millésimes ont été superbes. Les amateurs considéreront ce cru comme la réponse de Saint-Emilion à Lafleur de Pomerol : il se distingue en effet par une intensité caractéristique des vieilles vignes dont il est issu, et convient surtout à ceux qui savent s'armer de patience, car il présente un potentiel de garde extraordinaire. Tant le 1998 que le 1999 sont ébouissants de concentration. 1998 : ce vin d’un bleu-pourpre opaque est presque trop intense et trop richement extrait. Il s’en dégage de somptueuses senteurs de myrtille, de mûre et de cerise, auxquelles se mêlent des notes de fumé, de réglisse, de vanille et de truffe, le tout se fondant en un bouquet absolument irrésistible tant il est parfumé et explosif. L’ensemble, corsé et fabuleux de densité, se développe en bouche par paliers, révélant une complexité et une pureté hors du commun. Les tannins et l’alcool sont harmonieusement fondus dans l’ensemble. Le 1998 de Pavie Macquin est assurément l’un des vins les plus concentrés du millésime. Il recèle un potentiel extraordinaire, mais il requiert de la patience. (Robert PARKER, millésime 1998, noté 95/100)

Tout près de la cité médiévale, ce cru domine la Côte Pavie du haut de son plateau argilocalcaire. Il est cultivé en méthode comparative, c’est-à-dire partie en lutte raisonnée, partie en biodynamie. Coup de cœur l’an dernier pour son 97, il propose un remarquable 98, drapé dans une magnifique robe pourpre très sombre aux reflets violines. Le bouquet, intense et très expressif, associe les arômes de fruits noirs confits aux odeurs empyreumatiques d’une superbe boisée brûlée. Puissante et riche, la bouche révèle une structure dense, racée et élégante, qui persiste très longuement en finale. Une grande bouteille de garde. (Le Guide Hachette des Vins 2002)

La presse spécialisée en parle

Une nouvelle salle d’accueil sobre, tout en verre, permet de déguster avec une vue imprenable sur le village de Saint-Émilion. Pavie-Macquin a conservé son rang de premier grand cru classé dans le classement de 2012. Une juste récompense qui vient saluer le travail remarquable réalisé au château par son gestionnaire, Nicolas Thienpont, et son conseiller Stéphane Derenoncourt. Ce duo a métamorphosé la propriété en s’inspirant largement de la biodynamie (non certifiée) depuis la fin des années 1990. Une série de vins fantastiques, combinant une magnifique intensité du fruit et une grande profondeur de bouche, est venue couronner ce travail de fond. Des vins qui se distinguent de leurs voisins Pavie et Pavie-Decesse par une matière à la fois plus en retenue et plus en souplesse, un jus profond mais toujours très vif. Valeur sûre bien connue des amateurs, Pavie-Macquin n’a commis aucune fausse note ces dernières années. Le style demeure fidèle au terroir, marqué à la fois par la puissance de la partie argileuse et la minéralité des calcaires affleurants. S'il reste un vin d'évolution lente, introspectif, exigeant, il se dirige insensiblement vers davantage d'épure.

Voici incontestablement l’un des plus grands vins de Saint-Emilion et du Bordelais, l’un des plus rigoureux dans son élaboration et des plus purs dans son développement en bouteille. Situé sur le sommet de la côte Pavie, son terroir idéal permet une maturation complète du raisin. Le vin a plus de corps et de force tannique que celui de la pleine côte et même parfois un peu trop. Stéphane Derenoncourt, qui assiste Nicolas Thienpont dans la direction de la propriété, travaille à chaque nouveau millésime à lui donner un peu plus de finesse. Et sur ce point, il a merveilleusement réussi depuis quelques années. (Bettane & Desseauve)

Caractéristiques

  • note guide Parker :97/100
  • Contenance & Format :150cl magnum
  • Cépage :70% merlot, 25% cabernet franc, 5% cabernet sauvignon
  • Classification :1er Grand Cru Classé
  • Terroir :Ce terroir d'argiles fortes sur roche calcaire donne au vin puissance, charnu, minéralité, fraicheur et générosité. 15 hectares, rendments 36 hl/ha, densité de plantation 6600 pieds par hectare, âge moyen des vignes 35 années.
  • Vignoble :Combinaison de labours et d’enherbement naturel. Programme de renouvellement du vignoble : arrachage, replantation, sélection massale à une densité plus élevée. Interventions manuelles : ébourgeonnage, effeuillage, éclaircissage…
  • Elevage :16-20 mois en barriques, 60% neuves, 40% 1 vin
  • Millésime :1998
  • Période de consommation :à boire entre 2018 et 2040
  • Alcool :14,0% vol.