Château de BÉRU, Chablis "LE CLOS BÉRU" 2017

75cl Blanc Bourgogne, Chablis & Yonne AOC Chablis

Château de BERU, Chablis "LE CLOS BERU" 2017
Bio-dynamie
53,60 €

1,07€ fidélité

Château de BERU, Chablis "LE CLOS BERU" 2017

La note by Christian Walter

93-94+/100

Athénaïs de Béru a repris les vignes de sa famille en 2006 et créé son domaine, le Château de Béru, qui couvre aujourd'hui 15 hectares, immédiatement convertis au bio et à la biodynamie dès 2010. La colline de Béru, à l'est de Chablis sur la rive droite, est située en altitude sur un piton calcaire kimméridgien. Attenant au Château, le Clos Béru, 4 hectares ceints de murs érigés au 13ème siècle, est une parcelle exceptionnelle exposée plein Sud et bénéficiant d’un micro-climat naturel idéal. Énergique, déterminée, Athénaïs de Béru revient aux travaux des sols, vendange exclusivement à la main, élève longuement (20 à 24 mois) en foudres, barriques et amphores. Les vins possèdent un éclat, une vigueur de constitution, une exigence de maturité et d'intégrité du fruit hors du commun, une expression authentique et naturelle.

Le domaine est certifié Ecocert (biologique) et Demeter (biodynamie). Pas de sulfitage ni à la réception des vendanges ni durant la vinification, uniquement une adjonction "mini dose de SO2" pour la mise en bouteilles. Walter-Wine.com est heureux de partager avec vous cette très belle sélection. 

BÉRU (Chablis)

Le Château de Béru est un domaine historique détenu par la même famille depuis plus de 400 ans. Dans les années 80, le Comte Eric de Béru, poussé par sa passion pour le vin décide de replanter l'ensemble du vignoble dont le fameux Clos Béru. Sa femme, Laurence, et sa fille, Athénaïs, sont aujourd'hui à la tête de ce vignoble et ont entrepris un ensemble de démarches qualitatives afin de donner un nouveau souffle à ce domaine familial.

Le Château de Béru exploite un ensemble de parcelles situées sur les plus beaux terroirs du chablisien en appellation Chablis et Chablis Premier Cru. Au cœur de cet ensemble se trouve le Clos Béru, terroir unique, clos de murs historiques érigés au 13ème siècle. La réputation de Chablis s’étend considérablement au cours du Moyen Âge, ses vins étant servis dans toutes les cours européennes. C’est à cette époque qu’est construit le Château de Béru et qu’on élève le mur d'enceinte qui clôt encore aujourd'hui le Clos Béru. Les cinq hectares du Clos s’étirent sur le versant sud de la petite vallée qui compose le cœur du vignoble de Béru. Situés à une altitude de 300 mètres au-dessus du niveau de la mer, ses sols argilo-calcaires recèlent la présence de nombreux dépôts d’huîtres fossilisées, typiques du Kimméridgien. Ces affleurements, qui sont la marque des plus belles parcelles du chablisien, ont été formés il y a 150 millions d’années, au cours du Jurassique.

Aujourd’hui, la densité de plantation atteint 6 000 pieds à l’hectare ; la vigne est palissée et taillée en guyot double. Ce mode de conduite induit une concurrence entre les plants afin de limiter naturellement les rendements tout en garantissant un étalement optimal de la surface foliaire, gage indispensable d’une maturité idéale. Les apports d’engrais, le tassement excessif dû aux passages répétés des tracteurs et le recours systématique aux herbicides anéantissent les micro-organismes. Or ces derniers jouent un rôle crucial dans l’assimilation par la plante des nutriments, oligo-éléments et minéraux nécessaires à sa croissance. Plutôt que d’abreuver la plante d’engrais chimiques, le domaine a remis à l'honneur le travail des sols. Suite à la réintégration progressive du cheval dans les vignes et à la pratique régulière de labours légers, y compris entre les pieds de vignes en prohibant totalement l’usage des herbicides et en supprimant le recours systématique aux engrais, le domaine a privilégié l’équilibre naturel des sols. La vigne doit par conséquent plonger ses racines en profondeur, hors des variations hygrométriques de surface.

Le vin

Plantée à la fin des années 80, la vigne se compose d’une variété de plants, dont le principal est le 41B, un porte-greffe délicat mais très qualitatif. La densité de plantation est de 6500 pieds à l’hectare. La taille rigoureuse, les nombreux travaux en vert maintiennent un rendement modeste. Suivant les années, la vigne produit de 35 à 45 hectolitres à l’hectare. La parcelle est vendangée à la main et les raisins sont triés avec soin depuis 2006. Le Clos Béru, isolé pour ses qualités si particulières par un mur fortifié depuis le 13ème siècle jouit d’un emplacement unique. Millésime après millésime, les vins issus de cette parcelle continuent de briller par leur puissance, leur rondeur et leur minéralité exceptionnelles.

Amplitude et envergure dans ce vin harmonieux, doté d'une grande chair salivante, complexe et très persistante. (RVF, millésime 2017, noté 17,5/20)

La presse spécialisée en parle

Après une vie parisienne dans la finance, Athénaïs de Béru a repris en 2006 les 15 hectares de vignes de la propriété familiale, rapidement convertie en bio puis, dès 2010, en biodynamie. Énergique, déterminée, elle revient aux travaux des sols, vendange exclusivement à la main, élève longuement (deux hivers) en foudres, barriques et amphores. Nourrissants, les derniers vins (y compris les quelques cuvées issues d'achats de raisins) possèdent un éclat, une vigueur de constitution, une exigence de maturité et d'intégrité du fruit hors du commun. La précision et la maîtrise technique désormais atteintes, permettant des vinifications sans soufre pour la majorité des volumes de 2017, assurent cette année au domaine l'obtention de la première étoile.
Les vins : très original rosé de pinot gris en macération, véritable régal de fruits frais, et le bourgogne chardonnay sain et savoureux. Droit, expressif, le chablis Terroirs de Béru se montre plein, avec un éclat calcaire. Tendue et fraîche, la bouche du Montserre présente de la délicatesse dans sa texture. C'est un vin franc et désaltérant. Superbes cuvées sans soufre, aboutissements techniques sans démarche idéologique : Montserre très scintillant, Côte aux Prêtres suave et caressant, avec une grande allonge moelleuse, et Orangerie, large et consistant, mais plus clivant avec sa fine oxydation ménagée. Le Clos Béru est harmonieux, tout en amplitude et envergure, complexe et très persistant. (RVF, Star en devenir ou vigneron de qualité, noté 1*/3)

Athénaïs de Béru : "J’ai repris les vignes de ma famille dès 2006 et j’ai créé mon domaine, le Château de Béru, qui couvre aujourd'hui près de 15 hectares, tout de suite convertis au bio et à la biodynamie. La colline de Béru, à l’est de Chablis sur la rive droite, est située en altitude sur un piton calcaire kimméridgien. Attenant au Château, le Clos Béru, 4 hectares ceints de murs érigés au 13ème siècle, est une parcelle exceptionnelle exposée plein Sud et bénéficiant d’un micro-climat naturel idéal. La roche mère y remonte en surface et le calcaire y affleure. Il apporte cette énergie et cette complexité au vin que j’encourage par une vinification la plus douce et naturelle possible. Clos Béru 2013, c’est du soleil iodé en bouteille !"

Caractéristiques

  • note RVF : 17,5/20
  • Contenance & Format : 75cl
  • Cépage : 100% chardonnay
  • Terroir : Point culminant de la colline de Béru, formation géologique particulière, une superposition de plaques calcaires fossilisées très anguleuses.
  • Vignoble : Vendanges manuelles en caissettes 12 kg
  • Viticulture : Biologique & biodynamie (certifiée)
  • Vinification : Pressurage pneumatique doux et long en vendanges entières ; débourbage statique une nuit ; entonnage par gravité le lendemain en fûts ; fermentations spontanées ; pas de sulfitage ni à la réception des vendanges ni durant la vinification.
  • Elevage : Élevage 24 mois 100 % sous bois ; adjonction mini dose SO2 (1 à 1.5 g/hL) pour préparer la mise en bouteilles ; clarification naturelle pas de collage ni de filtration.
  • Millésime : 2017
  • Période de consommation : à boire entre 2021 et 2026
  • Alcool : 12,5% vol.
  • Service : 11° à 13°, carafer dans sa jeunesse